Eric Schmidt disait il y a quelques jours que le web 3.0 passerait (entre autres) par des applications de plus en plus personnalisables... Or force est de constater que la personnalisation des applications ne m'inspire pas grand chose. Voilà quelques exemples sur lesquels s'appuyer, représentant quelques cas de figures...

MySpace, le pire du pire?

Exemple de MySpace

Force est de constater qu'il existe de très beaux MySpace, (comme celui de DJ M. Ice) mais la tendance la plus courante est celle d'avoir un MySpace totalement déstructuré, comme celui de Virginie, par exemple (désolé, je n'ai rien contre toi, mais ton MySpace m'horripile) ou celui de Dirty B (qui reste, malgré un MySpace moche, un très bon DJ). Ceci est dû à une chose essentielle: MySpace est très permissif, on oublie très vite que c'est un fleuron du Web 2.0 tant il ressemble à du Web 1.0 voir 0.5 (au passage, on notera que MySpace ne fait plus trop l'actualité sur les réseaux de blogs concernant le Web 2.0)!

Au final on a donc des pages web souvent surchargée (vous n'avez qu'à visiter les deux liens pour vous en convaincre) et déstructurées (donc moches)! De plus, l'ergonomie laisse vraiment à désirer. J'en déduis deux conclusions possibles: soit les gens n'ont pas de goût, soit les gens ne savent pas faire (je pencherais plutôt pour la seconde d'ailleurs). Le problème étant... qu'ils essaient quand même coûte que coûte de faire (et dieu sait que faire du CSS c'est pas évident)!

Tumblr, le changement des couleurs...

J'aime bien Tumblr, les thèmes par défaut sont jolis (un exemple avec le mien). Je ne connais ce service que depuis quelques jours, je n'en ai donc pas visité beaucoup, mais force est de constater qu'il doit bien exister un Tumbleblog avec des couleurs horribles, j'en suis plus que persuadé. En revanche (et c'est une bonne chose), Tumblr se rattrape, car laisser le choix des couleurs ne vient pas déstructurer le contenu comme le fait MySpace, les pages sont donc toujours structurées (encore que il y a une option pour modifier le template en entier, mais j'avais surtout envie de pointer du doigt le choix des couleurs).

Note: J'avais envie de parler d'une autre application personnalisable un peu comme Tumblr, qui ne permettait pas de modifier le template, mais malheureusement, je suis obligé de laisser l'exclusivité à Jennifer, qui soit dit en passant, lui revient de droit!

Twitter, ou le changement du fond d'écran

Personnalisation Twitter

Regardez la vignette. Jusque là, rien de choquant (si ce n'est qu'un fond comme ça ne permet pas une lisibilité optimale, et que les Champs Elysées c'est plus joli quand il fait beau). Visitez-donc maintenant le Twitter de Mary Hodder (je l'ai pris au pif). Vous voyez la belle photo de fond? Si comme moi, vous travaillez dans une grande résolution (1680*1050 pour ma part), le fond se répète, et même si il ne se répétait pas, ça serait moche, voir pire. Et quand saimoche, saimal©!

Facebook... Trop fermé??? Encore que...

Facebook Apps

C'est un des points que j'aime chez Facebook, son côté structuré, simple (comme on peut le lire chez Fabien), centré sur l'information. Facebook n'était donc à priori pas un joyeux bordel comme pourrait l'être MySpace. Tout ça, c'était avant que je découvre les merveilleuses Facebook apps, qui peuvent vite faire dégénérer une page, tant certaines sont moches. Et c'est vraiment dommage ça! Bon, je sais, je suis très exigeant, et je vous autorise à me traiter de pinailleur...

Pownce... Un must?

Pownce

4 thèmes pour Pownce, les couleurs sont toujours bien choisies. Pownce est sexy. On ne peut pas réellement le personnaliser, mais tous les Pownce sont clean. C'est ce que j'aime, quand tous les utilisateurs d'un site sont en harmonie. Et si l'on compare le Widget AIR de Pownce, il est terriblement sexy aussi. Rien à voir avec (pour ceux qui ont testé) TwitterAIR, qui se veut futuriste, mais qui n'a rien de très joli.

Il est à noter que Pownce s'appuie sur un set d'icônes qui a fait ses preuves: Silk, publié par FamFamFam. Mais l'ergonomie est vraiment bien pensée (Tumblr aussi, mais il a encore quelques incohérences)!

Alors la personnalisation?

Je dois vous avouer un truc. Ce billet est parti d'un petit problème que j'ai rencontré en utilisant l'application dont je n'ai pas le droit de parler. Je n'arrivais pas à trouver les bonnes couleurs (et surtout c'était assez mal foutu avec les liens qui sont forcément de la même couleur que la couleur de fond, mais je vous en reparlerai certainement dans un autre billet). Tout ceci pour dire que comme vous l'aurez compris, je ne suis pas un grand fan des applications ultra-personnalisable. Du moins, il faut savoir faire la part des choses, trouver un juste milieu. Pour moi ça passe pas les thèmes. J'aime les choses propres, harmonieuses et je n'aime pas le bordel (cette dernière phrase pouvant surprendre ceux qui ont déjà vu mon apart, j'en conviens). Parfois, j'ai l'impression que la plupart de ces applications personnalisables signent l'arrêt de mort du métier de webdesigner, et que c'est bien dommage...!!!

Note: Un peu de teasing: L'application dont je n'ai pas le droit de parler c'est... Jennifer elle-même qui vous en parlera!