Netvibes

Bon nombre d'entre vous ont déjà accès à la beta privée de Ginger, la nouvelle version de Netvibes, mais j'avais complètement oublié de dire ce que j'en pensais: d'abord la semaine dernière n'a pas été exceptionnelle niveau blogging, j'ai pourtant vécu une des semaines les plus traquilles depuis le mois d'octobre, mais la motivation à bloguer a été moindre.

Et je pense que l'arrivée de Ginger n'y a pas été pour rien. D'ailleurs, commençons par les mauvais points, car il y en a tout de même. Directement en relation avec la démotivation au blogging, les downtimes: il faut reconnaître que Ginger a connu un tel succès que l'équipe de Netvibes a du mettre en place de nouveaux serveurs, d'où l'inaccessibilité durant pas mal d'heures. Mais il y a aussi, comme dans toute beta, les bugs, comme par exemple la navigation au clavier qui ne marche plus. J'en ai profité pour contacter Netvibes afin de faire un feedback sur les différents bugs que j'ai pu rencontrer, et j'ai eu une réponse de la part de François en moins de 24 heures, ce qui prouve tout de même que Netvibes, au même titre que Wikio, est une startup ultra-réactive et soucieuse de ses utilisateurs.

Passons maintenant aux bons points, et ils sont nombreux, car comme dirait Pierre Chappaz, que je respecte infiniement, Netvibes Ginger: "C'est de la balle"!

Il y a d'abord l'ouverture des univers pour tout le monde. Vous pourrez d'ailleurs retrouver le mien sur www.netvibes.com/exotech. Concrètement qu'est-ce que ça veut dire: toute personne peut avoir une page Netvibes publique, que tous les utilisateurs peuvent consulter. Ainsi, vous pouvez y mettre vos widgets, et donc votre petit monde, ou plutôt votre petit univers. Alors, certaines personnes ne voient peut-être pas l'utilité d'un univers pour un blog, et elles n'auraient pas complètement tort, cependant je perçois les univers comme bénéfiques pour deux choses.

De mon point de vue de blogueur, un univers permet de rassembler toutes vos activités en ligne sur une page publique, vos flux et widgets préférés et évite de devoir fouiner sur les blogrolls et autres Ziki, ce qui est à mon sens trop peu productif.

Outre l'aspect je me montre, je montre où je suis et je montre ce que je lis, il est essentiel de comprendre que les univers permettent d'ouvrir de nouveaux horizons, de découvrir de nouvelles sources d'informations, et dieu sait que nous, les blogueurs, en sommes friands! Ainsi, en visitant pas mal d'univers j'ai pu récupérer quelques flux très intéressants en visitant par exemple l'univers de Stéphane, entre autres.

Univers de Stéphane Thomas, SimpleEntrepreneur.com

Un autre moyen de découvrir de nouveaux horizons et de s'informer est aussi l'activité, notion introduite dans Ginger. Netvibes ajoute un côté social networking avec des systèmes de friends et de followers (tiens, celà ne vous rappelle pas un billet sur la terminologie des réseaux sociaux?), permettant de suivre l'activité des gens. La notion d'activité est un changement de statut ou alors la publication d'un lien. Une sorte de twitter-like, directement intégré à Ginger, car les liens se publient depuis les flux RSS qu'on lit. Malheureusement, une fois les eux ou trois jours passés après l'annonce, l'activité se fait moins rare, et tout le monde retourne sur Twitter. J'ose donc espérer que ce système sera sous peu intégré à Twitter via son API, ce qui permettrait de twitter directement depuis Netvibes. Imaginez Netvibes combiné à Twitter: l'intégration parfaite pour la veille, l'arme ultime du blogueur!

Et ils ont pensé à tout, chez Netvibes, car il est vrai qu'un blogueur préfère souvent publier des infos sur son blog plutôt que de poster un simple lien sur un outil de micro-blogging: nous disposons aussi d'un flux d'activité privé, qui permet de bookmarker dans un espace privé des sujets sur lesquels bloguer, par exemple.

Social Networking sur Netvibes Ginger

Le gros avantages de ces nouveautés est qu'elles sont relativement non intrusives et très bien intégrées: l'apparition d'une sidebar en haut ne gène absolument personne et ne force personne à l'utiliser, mais est d'une efficacité redoutable en termes d'ergonomie.

Voilà pour ce qui est des grosses nouveautés de cette nouvelle version de Netvibes. Je noterai également l'effort fait sur le design, et dois admettre que Ginger est magnifique, et même si selon moi le design était certainement le plus abouti de toutes les start-pages avec Coriander, l'ancienne version de Netvibes, ils ont réussi à faire encore plus fort, et je leur tire mon chapeau bas pour les deux magnifiques nouveaux thèmes.

Netvibes Ginger - Garlic Theme

Vous l'aurez compris, Ginger est encore en beta et souffre encore de quelques problèmes de jeunesse, mais est sur une bonne voie. A mon sens, comme j'ai tenté de vous le démontrer tout au long de ce billet, Ginger vous ouvre de nouveaux horizons. Si je devais faire une métaphore: Netvibes n'est plus simplement la petite planète terre, mais vous permet d'explorer l'espace à travers Ginger et ses nouvelles fonctionnalités. J'échangeais quelques phrases il y a trois semaines au webdeux.connect avec Hubert, le responsable marketing de Netvibes, et nous nous accordions à dire qu'il y avait une certaine forme de ralentissement au niveau de l'innovation web. Et je dois admettre en toute franchise que je n'ai pas vu grand chose d'aussi révolutionnaire que Netvibes depuis bien longtemps...

Note: je ne fais pas ce long billet pour vanter les mérites de Ginger parce que Tariq m'a invité au Web3, je n'ai pas signé un contrat en échange pour lui lécher les bottes, je n'ai pas d'actions dans la société, c'est tout simplement parce que Netvibes le vaut bien.