Suite à l'invitation lancée par Jennifer en fin d'après-midi, et sur la proposition de Franck, je me suis donc rendu au restaurant pakistanais près de Chatelet, réservé pour 21h avec environ 3/4 d'heure de retard. Il y avait déjà pas mal de monde (une vingtaine de personne environ), Cédric était déjà là, Richard aussi. Je me suis installé en face de Shamir (Yahoo/Flickr). Nous avons donc commencer à commander, j'ai fait connaissance avec mon voisin de gauche qui s'occupe de la communication web chez Disney, et est arrivé encore plus en retard que moi mon voisin de droite de chez Vinivi. Cédric (Chouing) est dans le coin, mais il ne me le dira que le lendemain!

Quelques temps après sont arrivées encore une dizaine de personnes, parmi lesquelles Eric, Cyprien, et d'autres blogueurs, suivis de Jennifer, Victor, Polo (qui a pris le badge Goojet de Sam pour rentrer) et Stéphane. La place commence cruellement à manquer, à tel point que le dernier arrivant, Julien, sera contraint d'aller s'acheter un Big Mac au McDo le plus proche. Il faut dire qu'on n'espérait être qu'une petite communauté de blogueurs, et qu'on ne s'attendait pas à être autant!

Les plats ont mis pas mal de temps à arriver, ce qui peut se comprendre, au vu du nombre de blogueurs présents. Jennifer spamme des bon apétit par SMS à tout le monde (en fait je pensais en avoir l'exclusivité!!). La fatigue a commencé à se faire sentir tout au long du restaurant. J'ai décroché, impossible de suivre une conversation d'un bout à l'autre, même si elles avaient l'air toutes très intéressantes. C'est dommage, car comme le disait mon voisin de chez Disney (désolé j'ai oublié son prénom), les rendezvous blogueurs sont le genre d'endroits où tout le monde se comprend, on est tous des blogueurs ultra-connectés, on est tous issus de la même sphère, sphère que certaines de mes amies n'hésitent pas à comparer à une secte (je vous jure)!!!

Puis il fut temps d'aller à la Netvibes Party. Certains sont partis en voiture, j'ai choisi le métro (offert par Jenn). Arrivée vers minuit, il parait que c'est open bar. On retrouve Dhana de Six A, et on se dirige vers le premier bar qu'on trouve. Commande de champagne pour tout le monde, puis le mec nous dit c'est 31€. Apparement, l'open bar c'était jusqu'à minuit... On rend nos verres, un peu déçus... Thierry nous raconte comment lui a pu obtenir des verres gratos. Notre serveur a été quant à nous très désagréable. Julien, déçu, partira quelques minutes plus tard, et Victor aussi, essayant de choper le dernier métro. Je décide de rester un peu car j'ai dit à Thomas de Goojet qu'on prendrait le taxi ensemble vers 1h. La soif commence quand même à se faire sentir, j'offre donc un verre à Polo, Cédric me présente quelques personnes, puis on remonte en haut, car le son fait un peu mal aux oreilles. J'ai discuté un peu avec Jenn, et un peu avant 2h, n'ayant toujours pas trouvé Thomas (qui en fait est parti très très tôt) je me décide à rentrer en taxi.

Beaucoup de taxis sont passés devant moi, presque aucun ne s'est arrêté. Pourtant beaucoup de monde est en train d'attendre devant la Scala. On essaye d'appeler le taxi J7 (ou G7 je ne sais plus), sans succès. J'en profite pour discuter avec certaines personnes, comme la jeune fille très mignonne qui accompagne Gottfried, le DG de Kube Solution, avec qui on décide de se rendre à l'hôtel Crillon, dans l'espoir de trouver un taxi plus facilement. Par chance Gottfried et son amie trouvent un taxi au moment de partir. Malheureusement pour moi, je ne vais pas du tout dans la même direction qu'eux... Déjà 45 minutes d'attente, et plein de personnes ont trouvé un taxi. J'échange quelques mots avec Gregor de Six A, et enfin un taxi s'arrête devant moi. Quelqu'un s'approche en même temps, et je le supplie avec un air de chien battu du style "oh please com'on i've been waiting for 45 minutes"! Je rentre donc dans le taxi, le mec est super sympa. J'en profite pour lui demander pourquoi quand j'ai dit à un taxi que j'allais Porte de Clignancourt il est allé voir le client suivant (qu'il n'a même pas pris). Le taxi me répond qu'il y a des cons partout. Nous discutons un peu et la course est finie. 9,80€. Trop content d'avoir pu avoir un taxi qui s'arrête et qui en plus soit sympa, je lui laisse le billet de 20€ pour la course. Les autres n'avaient qu'à être plus sympa! Arrivée 3h du matin. Et le stress du réveil s'empare de moi...

Note: Tiens, c'est mon 300è billet :)