A l'origine j'avais prévu d'écrire un deux petit longs résumés du dernier jour, mais il se trouve que j'ai un peu la flemme, et puis vous avez déjà eu le résumé de ma première matinée (qui était à mon sens la plus intéressante) et de mon premier après-midi là-bas. Donc si je trouve le temps et la mémoire pour me rappeler du deuxième jour, je vous ferai un billet, mais pour l'instant place au bilan.

Si je devais résumer en un mot, je dirais... Intense, très intense!

LeWeb3 - Plenary Dock

On va commencer par les frustrations, car oui il y a des frustrations. La première c'est que les interventions sont courtes, on aimerait débattre et écouter certains débats pendant des heures, mais au fond, comme le dit Mathieu, les 15 minutes permettent d'ouvrir des voies de réflexion. Toujours pour parler de ce qui est court, je reste frustré de ne pas avoir pu tout voir, tout écouter, tout comprendre.

Vous avez pu constater à la longueur de mes billets concernant LeWeb3'07 que j'ai pu assister à tout plein d'interventions intéressantes, et j'ai pourtant ce sentiment d'en avoir raté énormément, l'impression de n'avoir vu que 10% du Web3, tant il y avait à de choses à faire, de gens à rencontrer! Mais les conférences devraient être bientôt en ligne, j'en profiterai donc pour tout regarder si je trouve un peu de temps.

Un petit hic aussi au niveau du Wifi le premier jour, impossible de surfer, même si au fond, je reste persuadé qu'assister aux conférences sans ordinateur n'est pas un mal, et permet de se concentrer sur les interventions des divers speakers sur scène. Dommage aussi qu'il n'y ait eu que l'image au Networking Dock, je pense que le son n'aurait dérangé personne pour discuter...

Mais mis à part ces petits détails qui font de moi un pinailleur... Que dire? L'organisation a été impeccable (mis à part les retards au Plenary Dock, mais plus c'est long, plus c'est bon), j'en profite pour tirer mon chapeau à Loïc et toute l'équipe (que vous pourrez admirer sur son blog). Un autre bon point au niveau de l'organisation: les buffets étaient vraiment excellents, de la French Food comme je l'aime!

Les conférences ont été de très bonne qualité. Pour ce qui est des grands moments, celà ne surprendra personne si je cite Kevin Rose (Digg & Pownce), Ev Williams (Twitter), Philippe Starck, Hans Rosling ou encore Jason Calacanis (Mahalo). Un bon rythme, des intervenants visionnaires et de grande qualité, des conférences intéressantes et surtout variées: je me suis surpris à penser moi-même que les conférences les plus intéressantes n'avaient pas forcément de rapport particulier avec le web. Le fait que les conférences soient en anglais a été une chose très positive pour moi, m'a permis de juger un peu mon niveau d'anglais (il reste quand même quelques progrès à faire).

J'ai aussi pu rencontrer des tas de gens intéressants, dont beaucoup de blogueurs (même si comme je le disais je n'ai pas pu parler à autant de monde que j'aurais voulu), revoir des gens déjà rencontrés (que j'avais parfois oublié). Y étant allé en tant que blogueur et passioné du web, je n'ai peut-être pas le point de vue d'un professionnel du web (I mean entrepreneurs), j'ai donc passé pas mal de temps à écouter, et non pas réseauter. Mais j'imagine que l'expérience doit être aussi intense, sinon plus! Car toute cette synergie, tous ces gens issus de la même sphère, ça fait émerger pas mal d'idées!

Alors, comme on disait avec Jenn, Mathieu ou encore Pierrot, le retour de cette édition LeWeb3'07 est triste, très triste. Triste à cause de l'intensité de ces deux jours qui fait que le retour à la banalité est dur à supporter. Mon retour à Toulouse est à l'image d'un expatrié qui a le mal du pays. C'est dur de retourner dans la vraie vie, même après une semaine d'acclimatation. Je viens de lire que Loïc travaille déjà sur LeWeb3'08. Je m'y rendrai. Sans hésiter.