C'est un fait, j'adore Digg, c'est pour moi (mais aussi apparement pour beaucoup d'autres au vu des résultats des Crunchies) le site de contenu généré par l'utilisateur par excellence. C'est une vraie source d'information, où l'on peut trouver des actualités intéressantes: dans le domaine des nouvelles technologies, mais aussi bien évidemment dans de nombreux autres domaines, ce qui permet de pas mal ouvrir l'esprit.

Digg Guy

Pourquoi ce titre? Pourquoi avoir choisi Digg the American? Parce qu'avec l'ampleur et l'influence qu'a ce site, je suis fort étonné que l'on ne parle que si peu de Digg dans notre si cher hexagone. Vous doutez de la popularité de Digg? Les épisodes de DiggNation et l'ensemble des podcasts de Revision3, l'autre startup de Kevin Rose, vont bientôt être consultables sur les vols de la compagnie aérienne Virgin America, ce qui prouve bien qu'il y a un vrai phénomène Digg aux USA.

J'ai évoqué la semaine dernière les polémiques qui tournent autour du site. A en croire les blogs US que je lis, je peux vous affirmer que Digg a véritablement enflamé la blogosphère outre Atlantique.

En France, personne n'en a parlé, si ce n'est peut être unarticle paru chez VNU il y a quelques jours. Côté Digg-like en France, impossible d'observer le même phénomène. C'est d'ailleurs ce que constate Christophe dans son article pour Mashable Open Week, quand il dit que les Digg-like ne sont pas réellement les catalyseurs de traffic tant attendus par les blogueurs. Digg serait-il alors un phénomène exclusivement américain?