Je suppose que la plupart des lecteurs de ce blog utilisent des agrégateurs pour lire leurs flux RSS, surtout s'ils sont abonnés à de nombreux sites. Un agrégateur tel que Netvibes ou Google Reader, pour ne citer que mes deux préférés, sert donc à gagner un temps précieux pour lire le contenu des flux RSS dans une interface uniformisée, qui rend donc plus productif en termes de veille.

Depuis quelques temps, je constate que mon utilisation des flux a changé. Auparavant, je n'allais que très rarement sur lesdits sites auxquels j'étais abonnés, et on peut dire que mon agrégateur était devenu le centre de ma vie numérique, si je puis dire. Je ne le quittais pas, j'avais l'impression d'être tellement plus productif.

Aujourd'hui, aussi étrange que celà puisse paraitre, je lis les billets des blogs non plus dans un agrégateur, mais dans sur le blog en lui-même. C'est certes moins productifs, mais j'y vois tout de même quelques avantages:

Tout d'abord, le confort de lecture. Lire un billet dans son agrégateur est agréable, le lire sur un blog l'est d'autant plus. J'ai l'impression que cela fait un peu partie de l'expérience utilisateur d'un blog que de lire un billet dans un cadre très particulier qu'est le design d'un blog. Bien évidemment, cela dépend aussi énormément du blog.

Lire un billet sur un blog permet aussi de lire la conversation qui en découle en commentaires, où l'on peut parfois lire des débats de qualité qui sont parfois ignorés si l'on se contente de son simple agrégateur. C'est d'autant plus intéressant en termes de veille quand de nombreux avis sont donnés sur un sujet.

Aujourd'hui, non, mon agrégateur n'est pas à mettre à la poubelle, loin de là, et permet un gain de temps magistral. C'est seulement mon utilisation qui devient différente. Je ne lis pas tous les billets de tous les blogs auxquels je suis abonné sur les blog eux-même, bien sûr, mais seulement les billets qui apparaissent être les plus intéressants. Je me contente de survoler ou lire en diagonale les autres, au pire pour les buzz et petits billets, de lire le titre. L'agrégateur est donc relayé au rang de tri, et m'aide à trouver de l'information pertinente.

Toujours en parlant d'agrégateur, je regrette parfois d'être passé de Netvibes à Google Reader pour ma veille pro, il faut avouer que les deux ont leurs limites. Entre les deux, mon coeur balance...