J'ai enfin obtenu une invitation pour BrightKite, le nouveau service de micro-blogging géo-localisé, qui semblait à première vue très prometteuse, car faisant partie de l'incubateur TechStars. Le service est encore en beta privée, mais j'ai quand même pu y retrouver quelques amis comme Victor ou encore Mathieu.

BrightKite BrightKite - Screenshot

Alors BrightKite qu'est-ce que c'est exactement? Victor le définit comme tel dans son article sur BrightKite:

Brightkite (qui se prononce presque Brigitte) c’est assez awesome ! C’est un mash-up entre tumblr et twitter sopoudré de FireEagle pour la localisation !

Et il n'a pas complètement tort. BrightKite, qui au premier coup d'oeil ressemble beaucoup à SocialThing!, permet avant tout de dire où l'on est et avec ou sans précision. Un peu comme Dopplr, à la différence où l'on dit où l'on est sur l'instant, alors que Dopplr permet lui de dire où l'on sera, et sans précision. Ainsi, il devient donc possible de dire que vous êtes à Toulouse, ou encore de dire que vous êtes au Grand Zinc, 2 Boulevard Lascrosse à Toulouse (c'est l'adresse où a eu lieu la dernière Blog sur Garonne).

BrightKite vous permet donc de suivre vos amis de la même manière. Il est donc possible de savoir où sont vos amis. Sont-ils à deux pas? Sont-ils à l'étranger?

Sur Twitter, on ne connait pas forcément tous nos followers ou nos amis, et on n'a pas forcément envie qu'ils sachent où l'on se trouve, ce qui peut bien évidemment être très compréhensible. BrightKite introduit donc des notions très intéressantes en termes de sécurité et de confidentialité. Le service nous offre la possibilité de switcher d'un mode privé à un mode public via le simple clic sur un bouton. Ainsi, le mode public permet à tout le monde de voir où vous êtes, quelle que soit la précision que vous ayez donné sur le lieu. Le mode privé introduit lui par contre des possibilités très intéressantes. Il vous est possible de définir des niveaux d'accès selon les amis. Pour reprendre l'exemple précédent, il vous est possible par exemple que vos trusted friends voient l'adresse exacte de l'endroit où vous vous trouvez, et que vos autres amis n'aient accès qu'à la ville dans laquelle vous vous trouvez, alors que le public n'aura lui accès à rien. Et chacun de ces 3 niveaux de confidentialité est personnalisable.

Mais comme le dit Victor, BrightKite est aussi comme Tumblr, car il permet d'envoyer des notes ou des photos qui seront géolocalisés, afin de dire ce qu'il se passe autour de vous, ou même mieux de le montrer en envoyant une photographie de l'instant présent. Peut-être même qu'un jour on retrouvera de la vidéo ou du live streaming? En tout cas ça pourrait être une idée.

BrightKite - Victor fait son beau a SFO

BrightKite, c'est aussi Twitter et Google Maps, car il s'intègre à merveille avec. Il est possible de configurer le service de façon à ce que dès que l'on change d'endroit, le service va se servir de l'API de Twitter et envoyer un tweet pour dire où vous êtes, accompagné d'un lien qui placera votre tête sur Google Maps, tout en respectant les options de confidentialité que vous aurez pu définir.

BrightKite - Twitter BrightKite - GoogleMaps

Le service est aussi intégré à FireEagle, le service de géo-localisation des gens de Yahoo. Si comme moi vous possédez un compte sur Fire Eagle (qui est aussi en beta privée), dès que vous changerez votre localisation sur BrightKite, elle sera automatiquement changée sur FireEagle. D'après ce que j'ai lu, BrightKite accède aussi aux données de FireEagle, ce qui veut dire que l'inverse marche aussi. Donc, si vous prévoyez un voyage sur Dopplr, qui changera votre localisation aussi sur FireEagle, votre localisation sur BrightKite devrait aussi changer. A vérifier, cependant.

BrightKite - FireEagle

BrightKite est avant tout une application mobile, au même titre que twitter, ce qui veut dire qu'il est possible de Brightkitter (??) depuis votre téléphone portable. Ce service n'est malheureusement accessible qu'aux abonnés US chez AT&T, T-Mobile et quelques autres opérateurs de téléphonie mobile. En revanche, il est possible de se servir de BrightKite sur iPhone et iPod Touch, dans une interface adaptée aux technologies mobiles d'Apple. Je viens de tester, et c'est plutôt bien fait.

BrightKite est donc une très belle application, promise à un bel avenir tant les possibilités offertes sont impressionantes. J'ai encore 3 invitations que je peux envoyer. Premiers arrivés, premiers servis!