La notion de Mainstream est souvent évoquée sur de nombreux blogs high-tech que je lis. Sa traduction la plus proche est à mon avis "grand public". On entend par mainstream tout ce qui est populaire, qui touche généralement la masse. Malheureusement, j'ai l'impression que cette notion est utilisée un petit peu à tort et à travers à chaque fois que je lis ce mot.

Pourtant, cette notion existe bel et bien dès lors qu'on parle de médias traditionnels, comme la Télévision ou la radio. La principale raison est historique, et s'explique car il s'est créé d'emblée un monopole ou un oligopole selon les cas. D'ailleurs, ce n'est pas pour rien qu'on les appelle des médias "grand public".

Mais dès lors qu'il s'agit de web, peut-on parler de Mainstream? Pour reprendre des termes Smithiens, le web est une sorte de concurrence pure et parfaite. Internet en lui-même, est mainstream, on le voit notamment aux Etats-Unis car plus de la moitié de la population y a accès (source JDN), mais ce n'est pas pour autant qu'un site peut devenir grand public. Car plus on affine en partant de la population générale vers les utilisateurs de sites web, plus la population se réduit, ce qui parait logique.

Parlons des blogs: sont-ils mainstream? Pas si sûr. Nous avons ce que les blogueurs appellent "la blogosphère", nous avons aussi tout un tas de gens qui ont un blog mais qui se contrefichent de s'intégrer dans cette "blogosphère", ou qui ignorent tout simplement son existence. Mais globalement, cette blogosphère est à n'en pas douter une micro-sphère que bien peu de gens connaissent, et ce n'est pas car le mot blog parle à beaucoup de gens de la Gen Y comme moi qu'ils n'en ignorent pas 99% des concepts.

Les réseaux sociaux sont-ils mainstream? Pas du tout sûr, encore moins sûr pour la France. Les dernières statistiques que j'ai pu apercevoir il y a quelques mois parlent d'un peu plus d'un million de membres au début de l'année. sur 64 millions d'habitants, c'est à la fois beaucoup, mais pour autant pas énorme si l'on compare à l'audience d'une chaîne de télévision comme TF1.

Peut-être que je compare dans ce billet des choses qui ne sont pas comparables, mais pour moi on ne peut pas parler de mainstream, si ce n'est des sites comme Google, Yahoo ou Wikipedia (et encore), qui sont les rares à être en position de monopole ou d'oligopole, mais aussi les rares à pouvoir toucher un public ultra-large. Ceux qui disent que Twitter est plus mainstream qu'on ne le pense me font en tout cas bien sourire, et cette BD criante de vérité ne fait que confirmer ma pensée.

Twitter Mainstream?

Mes dernières réflexion me poussent à penser que la notion même de mainstream pourrait ne plus exister dans un futur plus ou moins proche (pas très proche pour autant), et ce grâce au web, du fait de la création des différentes micro-sphères et micro-réseau. C'est une bonne chose, qui risque d'impacter tout un tas de domaines, et qui pourrait peut-être révolutionner une culture voire même une économie?