Je voulais, lors de l'anniversaire de ce blog, faire un bilan des choses que le blogging m'avait apporté. Ce dont je vais parler n'est pas à proprement parler quelque chose que le blogging m'a apporté, mais plutôt quelque chose que j'ai compris concernant la monétisation des sites web 2.0.

Money

Car bloguer sur les nouvelles technologie du web, ça fait comprendre pas mal de choses, notamment au niveau monétisation. Nous parlions justement de ce petit problème de réticence à payer un service sur Internet, il y a quelques temps sur Pownce. Et c'est vrai que le web 2.0 nous a un peu trop habitué au tout gratuit. Pourtant, il y a bel et bien un petit souci dans ce monde du tout gratuit. Ben résume assez bien la situation (je me permets de traduire ses dires):

  • La bande passante coûte de l'argent
  • Le développement coûte de l'argent
  • L'administration coûte de l'argent
  • Les fondateurs doivent manger (NDLR pas qu'eux, d'ailleurs!!!)

Ces quatre petites phrases résument extrêmement bien la situation. Alors, depuis peu, il m'arrive de payer pour profiter de certains services. Par exemple Flickr, même si Flickr c'est Yahoo. Pownce aussi, mais c'est différent (c'est plutôt pour l'amour du service). Car oui, derrière chaque site web, chaque service 2.0, il y a des petites mains, des gens (Dev, Designer, CEO, CMO, etc.) qui travaillent dur. Et je ne pense pas non plus que la publicité soit le meilleur moyen de gagner des sous, ni d'ailleurs le plus aisé.

Pour toutes ces raisons, j'ai donc moi aussi du mal à croire en l'avenir des services gratuits, d'autant plus quand il s'agit de petites startups innovantes. De plus, j'estime que tout travail nécessite une rémunération, directe ou indirecte, avec une préférence pour la rémunération directe. D'ailleurs, cette manière directe est à mon sens bien plus glorieuse que la pub.

Il y a donc de nombreux services pour lesquels je serais prêt à payer. Netvibes en fait (entre autres) partie. Parce qu'ils le valent bien.