Si vous n'en avez pas marre de voir autant de services de micro-blogging fleurir, et que vous n'êtes pas lassés par la guerre des clones de Twitter, Pownce, et autres, vous serez ravis d'apprendre que ça bouge pas mal de ce côté là (un peu trop peut-être?). C'est au tour de l'espagnol BlogsMedia, connu entre autres pour avoir lancé des sites webs tels que CSS Mania ou AppsMania, de lancer YouAre.com, en beta privée depuis 15 jours.

Twitter, Pownce et Jaïku étant actuellement les trois pionniers, YouAre essaie de prendre le meilleur des trois mondes. Ainsi, les notes sont de 140 caractères, mais il est possible d'envoyer une photo ou une vidéo, qui ne sera malheureusement pas intégrée comme elle pourrait l'être dans Pownce. Toujours comme sur Twitter, il est impossible de suivre une conversation. En revanche, tout comme Jaïku, il est possible d'importer des flux de YouTube, Delicious et Flickr. Cependant, ces importations sont regroupées sur une page à part, et ne sont pas directement publiés. Beaucoup de blogueurs apprécient le fait de pouvoir publier leurs flux RSS, chose qui n'est à l'heure actuelle pas faisable.

YouAre

Jusque là, rien de bien novateur, et pourtant, il y a quelques petits détails, qui certes ne feront pas la différence, mais qui méritent d'être cités. Il est possible de remplir son CV sur YouAre, en ajoutant son expérience professionnelle et scolaire, le site devient donc aussi un gestionnaire d'identité à part entière. Mais ce qui m'a le plus marqué, c'est que YouAre supporte XFN, un standard qui permet de décrire les relations entre les personnes. Ainsi, grâce à ces informations, il est possible de filtrer selon les types d'amis que vous suivez (ex: filtrer uniquement les personnes déjà rencontrées).

Il parait que des discussions sont en cours avec des opérateurs mobiles pour pouvoir envoyer des messages par SMS. Néanmoins, celà suffira-t-il pour s'imposer devant Twitter? D'une part, seuls les gens de chez YouAre peuvent fournir des invitations, il n'y a donc aucune viralité dans leur mode de diffusion comme il y a pu avoir pour le lancement de Pownce par exemple, ce qui laisse à penser que la communauté est fortement restreinte. Or, c'est cette communauté toujours plus grande qui fait la force d'un site web comme celui-là. Et n'oublions pas la règle de base du web 2.0: premier arrivé, premier servi.