Linda Avey, 23AndMe.com

Une interview de la cofondatrice de 23AndMe, service très innovant et original, qui permet de faire analyser son ADN. C'est impressionant de savoir tout ce que le génome humain peut nous révéler. D'ailleurs 23AndMe est une application très inspirationnelle, dans le sens où elle porte la science au grand public, et fait office de pont entre l'élite scientifique et le commun des mortels.

Lust, Romance, Attachment: The drive to love

Une conférence que j'attendais tout particulièrement, et qui je dois l'avouer ne m'a pas déçue. Un talk très étonnant à propos de l'alchimie qui se produit dans le cerveau en ce qui concerne l'amour, les différences entre les hommes et les femmes, les différentes catégories de gens, les différents types d'amour (cf le titre du talk). A voir absolument!

Paulo Cohello

Bien que ce fireside chat ait été pour moi un peu endormant, certainement dû à son ton monotone, j'ai beaucoup aimé la vision apportée par Paulo. Il nous explique que le partage de ses oeuvres (sur des réseaux p2p notamment) fait vendre, beaucoup plus que de vendre un livre d'une façon plus conventionnelle et traditionnelle. Une vision assez novatrice, mais que j'ai du mal à partager, car il vend plus car il est Paulo Cohello, et non pas uniquement parce que ses oeuvres sont disponibles gratuitement sur Internet.

The way to a brand's heart

Panel très intéressant, dans le sens où les speakers ont parlé de leur expérience, et ont fait un petit bilan de leurs lessons learnt, je pense notamment à l'Oréal, et à l'histoire de Vichy, un moment clé dans l'histoire du web 2.0 français où on remarque bien que le consommateur est au pouvoir. C'est d'ailleurs très étonnant de voir l'aisance avec laquelle les marques assument leurs erreurs.

Platform Love: Getting Along

Débat relativement animé où d'un côté des acteurs majeurs d'Open Social (je pense notamment à David Recordon qui avait déjà présenté l'Open Stack au FOWA cette année), et de l'autre Facebook Connect et Microsoft. Différence de style majeure entre les pro-open-source, et les "major", si je peux les appeler ainsi. A noter l'intervention de Michael Arrington à la fin, qui estime que Facebook Connect aura le dernier mot car Facebook est le top-player et l'expérience utilisateur est meilleure.

Love Entrepreneurship Your Own Way

Une session sur l'entrepreneuriat intitulée "Employees suck" qui a commencé par "This presentation will begin shortly (and I promise it won't suck)". John Buckman n'a en effet pas déçu, en expliquant sa vision de l'entrepreneuriat. Un parallèle très intéressant avec Hollywood sur la façon dont on choisit ses collaborateurs, bien que peut-être un peu choquant depuis mon point de vue européen. Une méthode pour savoir si une idée est bonne ou pas, et des conseils pour lancer cette idée. Vraiment, it didn't suck at all!

Brian Cox

Un autre talk qui fait partie de ces talks presques hors-sujets, mais qui sont tellement inspirationnels. Le thème abordé par Brian Cox était l'Univers et l'Espace, et les plus curieux voir nerdy d'entre nous comme moi ou encore Zephir auront été ravis d'en savoir plus sur l'Univers, et plus particulièrement sur le LHC, qui a fait tant de bruit, sur la blogosphère notamment.

Gary Vaynerchuck, Wine Library TV

Gary Vaynerchuck est un homme étonnant tant il déborde d'énergie. Son crédo est relativement simple: Faites ce que vous aimez, Faites le bien, et prenez soin de votre communauté. C'est comme cela qu'on peut résumer ce que sont les clés du succès selon lui, c'est comme cela qu'on change le monde (c'est d'ailleurs sur une déclinaison spéciale pour le vin qu'est basé le slogan de Wine Library TV). Par la suite, Gary a même fait un petit show en goutant du bon vin français!

Le Bilan?

Au final, des conférences relativement intéressantes, je reste un peu déçu, mais déçu par moi-même. J'ai raté j'imagine tout un tas de choses intéressantes, à commencer par des gens, mais aussi des workshops (j'ai raté celui sur Google App Engine), et des conférences comme celle de Chris Anderson ou celles dans le Deep Discussion Stage où je n'ai pas mis les pieds.

D'autre part, on retire quelques idées clés de LeWeb: c'est une très bonne période pour lancer une start-up, le web au sens large commence à mûrir, de plus en plus de start-ups ont des business models déjà bien définis, le contenu local est de plus en plus à la mode, etc. Au passage, j'en profite pour féliciter Viewdle, le gagnant du concours de start-up, qui propose un service de reconnaissance faciale mais aussi de reconnaissance du contenu, vraiment très innovant!