Concernant le produit en lui-même, il est assez propre. J'avais un peu peur concernant l'interface. Je dois admettre qu'il y a du bon et du mauvais. C'est un peu le bordel, à la manière de Twitter for iPad, on dirait un truc codé par un gros geek, ça se rapproche de l'usine à gaz, mais les efforts faits par les designers font que ça n'est pas si désagréable que cela à regarder.

Il semblerait que toutes les bonnes choses que Loren Brichter (développeur de l'ex-Tweetie et nouveau Twitter for iPhone/iPad) ait incorporé dans ses apps ait été rappatrié sur l'app principale, qui est le web. On retrouve donc des conversations dans les messages, et non plus une bête inbox/outbox, même si cette feature était implémentée depuis longtemps sur la version mobile de Twitter. On retrouve aussi des embed de vidéos/images des divers services annexes du genre Twitpic, Youtube, etc.

Parmi les diverses choses que j'ai apprécié, la navigation au clavier (appelez le mode ninja :p) façon Google Reader, Gmail, ou encore ffffound est vraiment agréable! J'en profite pour vous lister quelques uns des raccourcis clavier du nouveau Twitter ici:

  • n: nouveau tweet
  • m: direct message
  • t: retweet
  • r: reply
  • f: favorite
  • j/k: suivant/précédent parmi les tweets de la timeline
  • .: rafraichir la timeline
  • g h/r/p/f/m/u: le "goto" qui vous permet d'aller sur votre home, vos replies, votre profil, vos favoris, vos messages ou encore un utilisateur.
  • ?: liste de tous les raccourcis clavier

Voilà pour les choses sympa que j'aie pu voir. Il y en a des tas d'autres, et il y en a aussi des moins sympa, comme la disparition de la timeline du "via web" ou "via x app", au profit de juste "now". Dommage, c'était tout de même assez pratique... pour se passer de lire les twitterfeeds. Je n'aime pas non plus le tout ajax et les URL façon "twitter.com/#!/username"...

Un dernier mot sur la stratégie de lancement. Twitter semble faire un lancement progressif par date d'inscription, alors que Facebook semble faire exactement l'inverse (plus ou moins). D'un côté, la stratégie de facebook de pousser ses changements vers des utilisateurs non encore habitués, mais la stratégie de Twitter me semble bien meilleure: Pusher d'abord vers les early adopters, et itérer en fonction du feedback donné, chose qui me semble plutôt difficile à faire avec de récents utilisateurs (même si ces derniers ont peut-être un oeil extérieur).