Je ne vous apprendrai rien en vous disant que Twitter a eu de nombreux problèmes ces derniers temps. Downtimes à répétition, crash de la base de données, etc. Les conséquences risquent d'être lourdes pour Twitter, étant donné que de nombreuses personnes semblent s'évader ailleurs: FriendFeed, Pownce, BrightKite, ou autre.

Twitter selon Mathieu

Depuis hier matin (ou peut-être avant, mais je ne l'ai aperçu qu'hier matin), il faut se rendre sur un tumblelog appelé Twitter Status pour être au courant des évolutions de twitter. Qu'est-ce que cela montre? En réalité plusieurs choses:

D'abord, le fait d'utiliser un tumblelog marque une volonté de communiquer, c'est certain, de jouer la carte de la transparence. On retrouve des explications sur ce qu'il se passe, sur l'état d'avancement des techniciens.

Mais un tumblelog c'est aussi une forme de blog, mais sans commentaires. Comment jouer la carte de la transparence sans laisser place au débat et à la discussion, alors que le service est en situation de communication de crise?

Au final, Twitter Status est une page de statut, comme son nom l'indique. Mais, Twitter, n'est-ce pas que des statuts du type http://twitter.com/username/statuses/xxxxxxxx? Cela en dit long sur Twitter, qui semble beaucoup souffrir en ce moment. La logique voudrait que l'équipe utilise Twitter lui-même pour tenir au courant ses utilisateurs, au lieu d'utiliser un service qui est plus ou moins en concurrence quasi-directe. Un vrai paradoxe!

Pour ma part, je n'irai pas jusqu'à dire que Twitter et moi c'est fini, mais vu que les notifications via IM ne marchent pas, je ralentis très fortement la cadence. Et je ne m'en porte pas plus mal. D'autres sont partis définitivement, et ne s'en portent pas plus mal non plus.