Exotech.biz

Web, Technology & life by Bastien Labelle

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Keyword - Coup de gueule

Fil des billets Fil des commentaires

RATP : des méthodes de voyous !

Attention, ce billet au titre aguicheur n’a rien à voir avec la ligne éditoriale habituelle de ce blog, mais je n’ai pas pu m’empêcher de passer un coup de gueule quand on se rend compte à quel point les méthodes de la RATP sont honteuses ! A l’heure où j’écris ces quelques lignes (sur Word), je suis encore à Orly Ouest où j’attends encore mon avion. Je souhaitais vous faire partager mon expérience avec la RATP.

J’étais ce week-end au webdeux.connect, pour l’anniversaire du blog de Jean-François. Ayant 21 ans, j’ai profité des réductions offertes aux moins de 25 ans par Air France pour me rendre à Paris en avion.

Comme nous le savons tous, les aéroports se trouvant bien souvent hors des villes auxquelles ils sont rattachés, il est essentiel de pouvoir trouver un moyen de se rendre en plein centre ville. C’est le cas à Toulouse, où une navette est affrétée pour desservir trois des endroits clés du centre ville toulousain.

A Paris aussi, la RATP met en place une navette sur rails appelée Orlyval qui a une correspondance avec le RER B qui se dirige dans Paris. A l’arrivée d’Orly, le coût du trajet est de 9,30€ pour se rendre en plein Paris.

Le coût engendré au retour de Paris (pour se rendre à Orly Ouest) est quant à lui une grosse arnaque, arnaque à laquelle j’ai pu goûter, et qui m’a mis dans une colère noire et a ruiné mon humeur suite au merveilleux après-midi que j’ai pu passer en très bonne compagnie dans une des villes les plus belles et romantiques autour de la planète.

Me voici au retour de Paris à Châtelet. Je paye un ticket de métro/RER standard tout à fait banal pour embarquer sur le RER B à destination d’Antony, la station qui fait correspondance avec Orlyval. Arrivé à ladite station, je me dirige en direction de la navette pour Orly. Bien évidemment, le prix de l’aller étant de 9,30€, je n’ai aucun doute quant au fait qu’il sera nécessaire de payer à nouveau à Antony, pour pouvoir rejoindre Orly Ouest.

Or quelle ne fut pas ma surprise de trouver toute une flopée de contrôleurs de la RATP pas très souriants. Ayant acheté un banal ticket, je le tends bien évidemment (et en toute bonne foi) au premier contrôleur devant moi qui me demande si je n’ai pas d’autre ticket. Etonné, je lui explique que j’ai payé un ticket métro/RER et que je compte acheter mon ticket pour Orly dans les distributeurs qui se trouvent juste derrière lui. Mais ce dernier me rétorque « Ah, désolé monsieur, mais vous êtes à Antony ici, et votre billet n’est valable que pour Paris. Je vais donc être obligé de vous dresser une amende de 25€ ». Et bien sûr « vous devez racheter un billet pour vous rendre à Orly via la navette spéciale », qui me coûtera 7,20€.

Je ne suis pas Parisien, c’est la deuxième fois que je me rends en avion à Paris en un mois (la dernière fois j’ai eu la bonne idée de prendre un Taxi). Il n’y a absolument aucune communication autour de ce sujet. Ce n’est pas l’amende que je dénonce, mais c’est surtout cette malhonnêteté de placer les contrôleurs le dimanche soir sur le trajet de Paris Orly qui me met hors de moi ! Les passagers du RER qui ne se rendent pas à Orly et qui descendent donc retrouver leur domicile ne se font quant à eux pas contrôler, il s’agit donc bien là d’une intention bien réelle de la part de la RATP de profiter des gens qui ne sont pas parisiens, par conséquents touristes, qui ignorent tout de comment fonctionne le système de transport en commun parisien, afin de faire rentrer un peu d’argent dans leurs caisses ! L'intention est donc claire: se faire des sous sur le dos des touristes !

Peut-être pensent-ils que les clients qui se rendent à Orly sont plus riches du fait qu’ils prennent l’avion, et par conséquent que payer 25€ de plus n’aura aucun impact sur leur porte-monnaie ? Bien sûr que l’on doit s’attaquer au problème de la fraude, bien sûr que j’étais en situation d’irrégularité. Je ne le conteste pas. Mais le seul fait de profiter de l’ignorance des gens qui ne connaissent pas le système des transports parisiens, d’autant plus que de nombreuses personnes qui passent par Paris sont étrangères (du fait que Paris est une des villes les plus visitées au monde, si ce n’est la première), m’énerve au plus haut point. Quant à penser qu’un éventuel voisin du RER, qui habiterait à côté de la station Antony et qui connaitrait très bien le processus à suivre concernant les transports en commun de la RATP, ait pu frauder sans avoir payé son billet ni même se faire contrôler, cela m’indigne au plus profond de moi-même.

Tout ça pour m’être trompé de 50 centimes d'euro (1€50 + 7€20 = 8€70, l'aller étant à 9€30) et pour ne pas connaître Paris et son système de transports en commun... Au fond ce qui me dérange le plus c'est d'être considéré comme un fraudeur alors que je n'en suis pas un et que des tas d'autres qui fraudent ne se font pas contrôler... Mais la vie est parfois injuste!

Il faut croire qu'à la RATP, il y en a certains qui sont de TRES GROS CONNARDS! (Vous pensiez réellement que j'allais faire tout un billet sans dire un seul gros mot?)

Note: vous pouvez voter sur scoopeo pour faire du bruit autour de cet article

Infos du net: l'exemple de migration à ne pas suivre!

Tom's Guide

Vous le savez peut-être (ou pas), mais Infos du net a fusionné avec Best of Micro pour devenir Tom's Guide, et fait partie intégrante du mythique Tom's Hardware Group (ceux qui avaient le net il y a une douzaine d'années comprendront certainement pourquoi je dis mythique).

Sauf que depuis quelques jours, le flux RSS d'Infos du net que j'avais dans mon Netvibes ne marche plus. Le pire, c'est qu'il y a encore le lien sur le site, qui renvoie vers une 404...

Je me suis dit au début que ce n'était rien, que le site était HS, mais après plusieurs jours, je me suis quand même penché sur le problème, et j'ai découvert que le site avait changé, la réécriture sur les articles était OK, mais pas les flux RSS! Un bon exemple de ce qu'il ne faut pas faire!

Pourtant c'est pas compliqué d'écrire des règles de redirection... Il leur faudrait peut-être un expert en gestion du changement!

Note: du coup j'ai enlevé le flux de Netvibes, bien fait pour eux!