Exotech.biz

Web, Technology & life by Bastien Labelle

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Keyword - Entrepreneuriat

Fil des billets Fil des commentaires

Réseaux de Business Angels

Certains d'entre vous ont peut être de gros projets en tête mais n'ont que peu voir aucun financement? Maxime Garrigues (PetitDeviendraGrand) nous fait part d'un document qui risque d'être fort intéressant: une liste de réseaux de Business Angels labellisés par l'Etat français, et de leur coordonnées. A télécharger sur le site du ministère des PME ou ici (en annexe)

Tivi Pro, Web TV pour entrepreneurs

TiviPro, Web TV spéciale entrepreneurs

Le Figaro nous informe qu'une Web TV spécial entrepreneurs a ouvert depuis hier: son nom est TiviPro, Your Business Tube. Le public ciblé est les entrepreneurs de TPE, PME et même de grand groupes, bien que le service cible surtout les TPE/PME qui ne passent pas sur Bloomberg ou LCI (mais peut-être au 19-20 de France 3 régional, qui sait?). N'ayant que peu d'informations hier (ma seule source ayant été Le Figaro), j'ai préféré attendre un peu de retours avant de lancer l'information. C'est maintenant TechCrunch qui en parle à son tour, et qui relaie l'information directement du blog de Laurent Esposito, fondateur de TiviPro, qui explique très clairement (et bien mieux que moi) les objectifs de la Web TV, via le communiqué de presse en ligne (que vous pouvez télécharger au format PDF et que j'ai aussi placé en annexe de ce billet).

Vers des advisory boards virtuels?

Vers des advisory board virtuels?

Loïc Le Meur annonce aujourd'hui que, tout comme Jason Calacanis pour Mahalo, il va lancer une advisory board virtuel au travers de réseaux sociaux tels que Facebook ou encore LinkedIn. Si j'ai bien compris, une advisory board classique est une sorte de comité de conseil qui se réunit régulièrement. Si j'ai bien compris encore, ces personnes ne sont pas des personnes à responsabilités dans l'entreprise, et une advisory board n'est pas une sorte de conseil d'administration. Le concept d'advisory board virtuel m'inspire deux choses:

  • En positif: tout le monde peut participer au brainstorming, la créativité et de la réflexion vont être drôlement boostés!
  • En négatif: étant donné que tout le monde participe, on ne sait pas si on a à faire à des gens de confiance comme on pourrait en avoir dans un advisory board classique, et on ne sait pas non plus si on a à faire à un concurrent, ce qui peut être un peu plus grave (je pense à l'espionnage, la concurrence déloyale, etc.)

Malgré ces quelques réticences, il va de soi que l'idée est tout de même bonne, j'irai certainement faire un tour dessus pour voir ce que ça donne.

Viabilité des services de proximité 2.0

J'ai tout à l'heure eu une discussion sur le blog de Michel de Guilhermier. Le billet concernait un coup de gueule contre son pressing. M'est alors venu l'idée de créer un service web 2.0 de dénonciation des mauvais commerçants, pour me marrer. C'est alors que Martial, de Justàcoté, nous a fait une petite promo de son site web. Je trouve ce genre de site très sympathique et innovant, même si le site n'est pas encore très rempli. Mais il y a quelques heures, nous avons vu que Google sortait un service nommé "mapplets", qui est plus ou moins passé inaperçu par rapport à Street View, décrite ainsi par Benoit Descary:

Or, l’autre fonctionnalité que Google Map a présentée en même temps se nomme Mapplets. Curieusement elle est passée presque inaperçue, Mapplets est un concept très intéressant qui vous permet d’afficher sur Google Maps des informations comme les cinémas où est projeté un film que vous désirez voir ou encore les appartements à louer dans une région donnée.

Il me semble que Google prédomine dans ce genre de services de proximité (recherche d'entreprises dans une zone), mais alors là ça devient encore plus fort! Google se connecte donc à diverses API (cinéma, agences immobilières, etc.) pour géolocaliser l'ensemble de leurs services! Alors, est-ce qu'un site comme Justàcôté, bien que très innovant, qui utilise déjà l'API Google Maps, est-il viable ou voué à l'échec?

Il est vrai qu'on puisse craindre un certain monopole Google (ou un oligopole si Microsoft se lance aussi dans les mapplets) sur ce marché. Cependant, il ne faut pas oublier que les "petits" ont aussi leur place. On le voit bien avec les grands services du web 2.0 (flickr, youtube, delicious, etc.) et leurs concurrents. En revanche, j'aimerais bien avoir plus d'infos sur leur business model, comment les petits gars de chez Justàcôté font pour rentrer dans leurs frais? Alors Martial, si tu passes par là...

Croissance record en Inde

Ingénieurs IT, techniciens, préparez vos valises. L'avenir est en Inde: Sa croissance 2006/2007 atteint 9.4% pour l'exercice comptable 2006/2007! Sachant que la part des services représente plus de 55% du PIB, ils ne vont pas tarder à être à court de main d'oeuvre (d'ici 2010 selon certaines études)! Les grands groupes s'y sont déjà implantés (Microsoft, IBM, etc.), c'est pour dire le potentiel que représentent ces pays émergeants!

Cependant, même si ces économies menacent notre secteur IT, il ne faut pas oublier que ce secteur en France recrute beaucoup en ce moment. Il reste encore pas mal de place dans des postes nécessitant une certaine proximité, comme la MOA ou l'Intégration (cette dernière nécessitant une très grande implication et une longue expérience), bien que certaines entreprises commencent à outsourcer des activités telles que le BPM, l'ingénierie des besoins, etc.

Enregistrer son entreprise au Registre du commerce et des sociétés en ligne

Enfin une bonne nouvelle: Infogreffe va lancer un portail d'enregistrement d'entreprise au registre du commerce et des sociétés. Il s'agit d'E-Greffe (www.greffes-formalites.fr), que nous pourrons essayer dès demain. Une belle avancée dans la dématérialisation de création d'entreprise. Apparement, ce portail pourrait être par la suite amené (selon son succès ou pas, j'imagine) à intégrer de nouvelles fonctionnalités, telles que la modification de statuts en ligne. Se pose donc la question de la sécurité bien entendu, comme le souligne Dominique Marolleau (directeur d'Infogreffe) sur 01Net.

A la question sur la sécurité s'ajoutera certainement aussi la question souvent récurrente de la baisse d'emploi dans ce secteur. L'arrivée de cette technologie est-elle vouée à créer du chômage? Pour ma part, je ne pense pas, car j'imagine (même si je n'en suis pas certain) que les greffiers ont certainement envie de plus se concentrer sur des sujets plus passionants concernant le droit des entreprises... Cependant, je ne connais pas grand chose au droit (je n'ai jusqu'à présent été sensibilisé qu'au droit informatique et au droit du travail)... L'avis d'un professionnel, si jamais il en passait un par ici, pour nous éclaircir serait le bienvenu!

Loïc Le Meur en Podcast vidéo sur l'entrepreuneuriat

Loïc Le Meur et Nicolas Sarkozy à la conférence Leweb3

Loïc Le Meur répond à une liste de questions de Benjamin Rosoor pour une conférence à laquelle il n'a pas pu participer. Un podcast vidéo très intéressant où on apprend sa vision sur le lancement de projet notamment (et sa vision sur le dépassé Business Plan bien ficelé), sur la publicité et l'e-marketing, etc. Je suis assez d'accord avec sa vision du monde du travail (son point de vue bien entendu ne concerne que les entreprises entreprenautes), concernant l'indépendantisme, la flexibilité, la sous traitance, etc. Je trouve relativement surprenant qu'il ne cite pas ses amis quand il parle des entrepreneurs qui ont réussi (je pense par exemple a Pierre Chappaz ou Tariq Krim, qui ont tout de même bien réussi dans l'aventure Netvibes).

Pour ma part j'ai un profond respect pour Loïc Le Meur. C'est un entrepreneur qui a plutôt bien réussi. C'est aussi un personnage haï de tous les gens de gauche depuis qu'il a annoncé son soutien à Nicolas Sarkozy. Pour ma part je trouve son action très courageuse et pleine de conviction, et rien que pour celà il devient un homme très respectable. je tiens à préciser que je n'ai pas d'actions dans ses entreprises, qu'il n'est pas mon patron, et que je ne le connais pas personnellement (pour tout dire, je ne l'ai jamais vu si ce n'est sur mon ordinateur), au cas où certains pourraient penser que je suis un mouton béni oui oui! Je lui souhaite aussi tous mes voeux de succès pour son nouveau projet.

D'ailleurs, je ne sais pas si ce dernier a lu dans mes pensées, mais il a indirectement répondu à la question que je me posais encore hier soir. C'était donc vrai: il rejoint la Silicon Valley. Dernière chose marrante: Loïc fait sous traiter une partie des services de son nouveau projet dans les pays de l'Est. Se dirige-t-il vers la prostitution ;) ?

page 2 de 2 -