Exotech.biz

Web, Technology & life by Bastien Labelle

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Keyword - FriendFeed

Fil des billets Fil des commentaires

SocialThing! peut-il faire la différence?

Je vous ai récemment présenté le service de lifestreaming nommé FriendFeed, qui permet d'agréger la quasi totalité de vos contenus sociaux, de votre blog à Facebook, en passant par Twitter et Pownce. J'en avais conclu de sérieux problèmes de confidentialité des données, mais aussi et surtout que le fait que le service soit uniquement en lecture me dérangeait grandement.

Il semblerait que je ne sois pas le seul à faire ce constat. Chez SocialThing!, ils semblent avoir compris mon point de vue. J'ai reçu récemment une invitation (Thank you Giovanni) pour le tester. SocialThing! est aussi une web application de lifestreaming. La première chose qui choque, c'est le peu de services disponibles: LiveJournal, Vimeo, Facebook, Flickr, Twitter et Pownce. Et c'est tout.

SocialThing!

Comparé à la trentaine de services disponibles sur friendfeed, on pourra penser que celà parait très léger. Mais intéressons-nous aux deux points auxquels je m'étais attachés lors de ma réflexion sur FriendFeed.

D'abord la confidentialité des données: Lorsque l'on rajoute une application, SocialThing! nous offre des options de confidentialité, à savoir si l'on veut que le service ajouté doit être partagé (en gros) avec tout le monde, ou simplement les amis que l'on a sur ce service. Un bon point donc, qui montre que les gens chez SocialThing! ont compris que les différents réseaux sociaux n'ont absolument pas tous la même utilité.

Mais aussi, et certainement le plus important, la publication. Sur FriendFeed, nous avons la possibilité de poster un message FriendFeed, qui ne sera visible que sur FriendFeed, nous ne pouvons commenter que sur FriendFeed. SocialThing!, quant à lui, exploite au maximum les APIs des divers services qu'il propose, ce qui fait que si l'on veut répondre à un contact Pownce, il est possible de lui répondre sur Pownce en restant sur SocialThing!, et de même pour Twitter et les autres services.

Bien entendu, le service est encore une fois en beta privée, ce qui explique d'une part le faible nombre de services disponibles, mais aussi que toutes les fonctionnalités dont j'ai parlé ne soient pas encore tout à fait opérationnelles.

Mais une fois n'est pas coutume, je ne suis pas du même avis que ReadWriteWeb: SocialThing! est pour moi meilleur que FriendFeed, est plus fonctionnel, et s'avère être un vrai client pour de multiples services web, là où FriendFeed n'est qu'un simple agrégateur comme pourrait l'être Tumblr, à la différence près qu'il est légèrement plus avancé. Là où je m'inquiète beaucoup pour SocialThing!, c'est quand je repense au match Twitter Pownce qu'on a eu il y a déjà un peu moins d'un an: Pownce est plus joli, plus fonctionnel, là où Twitter est basique. C'est un peu la même chose qu'il se produit pour SocialThing!, et j'ai bien peur qu'une fois de plus la loi du premier arrivé premier servi se vérifie une fois de plus.

Note: j'ai 2 invitations pour SocialThing, alors vous savez où demander!

FriendFeed casse le web?

Friend Feed est très à la mode, surtout depuis le gros Buzz autour de ce service depuis le SXSW, et je n'en ai pas encore parlé. Alors c'est quoi FriendFeed? Il s'agit simplement d'un agrégateur social qui agrège le contenu de vos différents réseaux sociaux: Facebook, Delicious, Flickr, Blog, Linkedin, Digg, Twitter, Pownce, et j'en passe, le tout sur une même page. Une autre page permet de regrouper l'activité de vos amis sur leurs réseaux sociaux.

FriendFeed

Alors, il est vrai que l'initiative de base est une bonne idée: regrouper l'ensemble de sa vie sociale sur une seule et même page. Il y a des fonctionalités intéressantes telles que l'envoi de mail journalier de l'activité de vos amis, fonctionnalité qui a notamment été intégrée récemment sur Flickr. Mais au delà de cette idée, on détecte si l'on utilise FriendFeed quelques problèmes de taille.

D'abord le problème de la confidentialité des données. Pour ne prendre que mon exemple, je n'ai pas du tout les mêmes amis sur les différents réseaux sociaux: d'une part parce que l'on n'utilise pas tous les mêmes, mais aussi car ils n'ont pas tous la même utilité. Ainsi pour moi, entre Facebook, Twitter et Pownce, il va de soi que je n'ai pas les mêmes amis. Or, de fait, tout ce qui se passe sur FriendFeed est public. Ainsi, si un ami de Twitter m'ajoute à son FriendFeed, il va voir tout ce qui se passe ailleurs, ce que je ne souhaite pas particulièrement!

FriendFeed import

Outre ce petit problème de confidentialité qui est, je vous l'accorde, discutable, il y a aussi un problème qui est beaucoup plus essentiel: FriendFeed se place comme tout agrégateur comme une couche supplémentaire au dessus des divers réseaux sociaux qu'il agrège. Jusque là tout va bien, mais le plus intéressant, et peut-être le point le plus controversable de FriendFeed est qu'il est lui même un réseau social, et permet de poster des notes, mais aussi de poster des commentaires ou de dire qu'on aime une note. Le vrai problème se situe dans le fait que ces commentaires sont internes à FriendFeed, ce qui fait qu'on est obligé d'aller les voir sur FriendFeed.

C'est un peu bizarre de voir qu'un service qui se dit agréger du contenu de tous les réseaux sociaux sache se servir des différentes API fournies par ces derniers en lecture, mais n'ait pas pensé à se servir des réseaux sociaux en écriture. Scoble s'interrogeait il y a quelques jours sur FriendFeed et le nombre de services que nous utilisions, en concluant que sur les 14 services qu'il utilisait, seuls 5 survivraient sur le long terme. Si FriendFeed continue dans cette voie, cela risque de ne pas être seulement sur le long terme.