Bon nombre de développeurs savent à quel point la gestion de configuration est importante, à quel point il est essentiel de garder une mémoire, un historique, de chaque développement. Je suppose que bon nombre de développeurs savent aussi combien il est parfois difficile de mettre en place une solution SVN ou CVS. Et nous n'avons pas tous les compétences en administration système.

Subversion est un des rares logiciels que je connais dont les interfaces qui y sont associées ne sont pas vraiment au point. Alors, il y aurait bien WareHouse, mais si j'ai bien compris il faut pouvoir se l'installer (et par conséquent disposer d'un serveur avec RoR, Lighttpd et toute la clique).

BeanStalk, User Friendly SVN

Avec BeanStalk, on s'occupe de tout. Vous avez simplement à vous inscrire, et tout se fait via le web. Si vous n'êtes pas un simple geek qui préfèrera toujours sa ligne de commande, mais plutôt un geeket qui aime les belles interfaces utilisateur, BeanStalk vous séduira sans doute.

Les fonctions essentielles d'administration sont là: gestion des utilisateurs, gestion des dépôts, subversion browser (auquel il ne manque peut-être que la coloration syntaxique), tableau de bord d'activité, etc. Et bien sûr, c'est joli. Très joli!

BeanStalk - Tableau de bord des activités

BeanStalk propose une version gratuite, qui offre 10 Mo de stockage (ce qui semble être amplement suffisant pour le projet que j'y ai déposé dessus), 1 dépôt SVN, ainsi que la possibilité d'ajouter 3 utilisateurs (car évidemment la gestion de configuration parait vraiment indispensable pour les projets d'équipes). Depuis le 1er novembre, BeanStalk propose aussi des offres payantes, qui permettent d'avoir plus d'espace, plus d'utilisateurs, et plus de dépôts. Ces versions payantes devraient d'ailleurs intégrer sous peu un support SSL qui ravira ceux qui sont un peu paranoïaques.

L'autre chose très intéressante avec BeanStalk est son intégration: Il est possible de coupler BeanStalk avec d'autres applications de management de projets web 2.0: FogBugz, LightHouse ou le très célèbre BaseCamp. En associant par exemple BeanStalk et LightHouse (que je trouve très bien fait), le couple se révèlera être une véritable et puissante alternative face aux désormais populaires mais complexes Trac et Subversion!

Note: un petit merci à Jenn qui m'a aidé à découper le logo (pas de logiciel pour le faire correctement quand j'ai commencé cet article à la fac), et concernant le screenshot: mon projet "WebmailTouch" est de proposer un webmail IMAP pour l'iPhone et l'iPod Touch!