Après le Slashdot effect, le Digg effect et le Laure Manaudou effect, on peut désormais parler du MacWorld effect.

Durant la quasi totalité de la keynote de Steve Jobs, nous avons pu constater que pas mal de serveurs étaient tombés, à commencer par Twitter, ce qui laisse à penser qu'il y a peut-être une place à prendre sur le marché du micro-blogging, car ce n'est pas la première fois que Twitter connait d'importants downtimes. Vraiment dommage, car il s'agit typiquement de l'outil le plus adapté pour ce genre d'exercice qu'est le live-blogging!

Quid des autres sites? Scoble résume assez bien la situation:

  • TechCrunch a bien fonctionné, ce qui ne m'étonne que très peu, étant donné que ce n'est pas un site spécialisé sur Apple mais plus centré sur les innovations web (au passage, la keynote est rentransmise sur CrunchGear).
  • Engadget a subi une forte montée en charge, d'où son fort ralentissement et ses "Please try back soon".
  • TUAW, hébergé comme Engadget chez Weblogs Inc a subi les mêmes problèmes.
  • MacRumors Live a quant à lui bien tenu.
  • Gizmodo, que Scoble oublie volontairement après l'affaire du CES, a connu quelques légers ralentissements, mais a plutôt bien tenu le coup.

Côté français, Mac4Ever, Unlimacted et MacPlus ont bien tenu le coup, mais il semblerait que les deux gros sites Mac (du moins du point de vue historique) que sont MacGé (qui a planté) et MacBidouille (qui n'a en fait rien retranscrit du tout... ou planté?) aient subi quelques misères...

Alors pourquoi ce back to the basics dans le titre de ce billet? Parce que je me demande en fait si la meilleure couverture pour cet évènement n'a pas été finalement un bon vieux channel IRC...