Vous connaissez tous (ou pas) Craigslist, le site de petites annonces, et plus basiquement de listing sur toute la californie. Lors de mon séjour à Vegas, j'ai pu rencontrer par (presque) pur hasard Chris Abad, le CEO de iList, au bord d'une piscine. je suis actuellement dans ses locaux (qui sont très sympathiques), et c'est depuis les locaux d'iList que j'écris ces lignes.

Dans la Bay Area, les petites annonces papier ont totalement disparu, au profit de Craig's List. Le seul hic, c'est que CraigsList est moche et bordellique, il est impossible d'y trouver quelque chose à moins d'y passer des heures. C'est là qu'iList vient pallier un peu tout. La première chose que l'on remarque quand on va sur iList, c'est très certainement l'UI impeccable, le site est très joli.

iList.com

Les annonces sont classifiées par type, et plusieurs fonctionnalités deviennent très intéressantes, par exemple le fait qu'iList agrège tout un tas de méta-données spécifique à chaque type de listing qui permettent d'effectuer une meilleure recherche.

Aussi, une chose importante et réellement novatrice qu'apporte iList, il s'agit de la notion de confiance. Parmi les points intéressants, la vérification d'utilisateur par code envoyé par SMS, pour vérifier qu'on a bien à faire à un humain. Concernant les listings, il est possible d'agrémenter avec des photos, mais iList utilise aussi Viddler, et la possibilité d'enregistrer une vidéo à la volée grâce à la webcam, qui prouvera d'une part qu'on est bien un être humain, mais aussi par exemple que le produit qu'on vend marche bien.

Autre chose toute aussi intéressante et innovante: la possibilité de partager ses listings, sur certaines réseaux sociaux: MySpace, Facebook, Twitter, Pownce & FriendFeed. Cela permet entre autres de toucher son propre réseau quand on veut vendre quelque chose par exemple, mais votre réseau peut lui aussi aider à promouvoir vos listings.

Au final iList a tout d'un Craig's List Killer car il apporte une UI très bien faite et des fonctionnalités très intéressantes. Le site est sorti il y a exactement une semaine (je n'ai pas eu le temps de bloguer avant la release, mais j'ai pu le tester), et a eu une bonne presse sur TechCrunch.