Exotech.biz

Web, Technology & life by Bastien Labelle

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Keyword - Loïc Le Meur

Fil des billets Fil des commentaires

LeWeb'08, petit bilan

LeWeb'08

Voilà, LeWeb, c'est fini pour cette année, avant de recommencer certainement l'année prochaine! Cette année au programme: peu de Wifi, du froid et un petit problème au niveau bouffe. Loïc s'est d'ailleurs publiquement excusé quant à ces petits problèmes, et je suis entièrement d'accord avec lui: je n'ai jamais fait d'évènement aussi gros où le WiFi marchait (dernier exemple en date au FOWA où le WiFi offert par MySpace n'a pas marché une seule fois (et vive le Roaming international)!

Mis à part ces petits détails, les conférences ont été dans leur majorité intéressantes. Bien entendu, je ne les ai pas toutes suivies, n'ayant pas (pas encore?) le don d'ubiquité. Voici donc un petit compte rendu des conférences qui ont pu me marquer.

Lire la suite...

LeWeb'08, on s'y retrouve...?

Je me rends cette année encore à la conférence de Loïc Le Meur, LeWeb'08, anciennement LeWeb3('07). Si jamais vous vous y rendez, on pourra certainement s'y retrouver, boire un coup et partager... On pourra peut-être même se retrouver à la Goojet + ChauffeurDeBuzz party le jour d'avant, si vous avez été invités :)

En parlant de Goojet, je viens de m'apercevoir que ce blog figure dans la sélection de goojets de la catégorie Pure Web, à côté de TechCrunch, Mashable, Ubergizmo et d'autres, ce qui fait très plaisir!

LeWeb3 - Plenary Dock

Pour en revenir à LeWeb'08, non, je n'ai pas d'accréditation blogueur, mais cela ne m'empêchera pas de faire des comptes rendus comme ceux que j'ai pu effectuer l'an dernier, à savoir ma première matinée en salle plénière ou mon après-midi au startup dock, ou encore tout ce qui a entouré LeWeb. Tout comme je le fais quand je me rend au FOWA ou au FOWD. Une chose est sûre, j'ai hâte, hâte de voir qui pourra être plus étonnant que Philippe Stark ou Hans Rosling!

Ce sera peut-être pour moi aussi l'occasion de me remettre au blogging un peu plus activement, car il est vrai que j'ai délaissé un peu ce blog depuis mon retour de Californie. Alors, on se voit à LeWeb'08 pour quelques discussions entre passionés?

Crédit Photo: Mathieu Thouvenin

Premières impressions sur Seesmic avec mes mugs Netvibes + 1 invitation

Jennifer m'ayant refilé une invitation pour Seesmic quand nous étions à la conférence LeWeb3, j'en ai donc profité pour m'inscrire et pour regarder ce qui se passait au niveau de Seesmic, la start-up de notre célèbre expatrié Loïc Le Meur. Seesmic est une application de micro-blogging, une sorte de Twitter vidéo comme le disait Robert Scoble lors des premiers podcasts sur Seesmic. Ainsi, il est possible de publier une vidéo, mais aussi de l'enregistrer via sa webcam (c'est d'ailleurs ce que font la majorité des utilisateurs).

Seesmic - Vinzoo

Rémian a déjà fait une review de son côté, où il semble avoir un peu le même avis que Loren Feldman, en bien plus modéré, et bien entendu moins agressif. Pour ma part je dois admettre que le Flash ne me dérange pas énormément. D'ailleurs à y réfléchir un peu, l'avenir du web passe aussi beaucoup par le Flash, notamment en terme de RIA, avec AIR. J'imagine bien un widget Seesmic sur Mac (ou un widget AIR) qui permettrait de prendre des vidéos à la volée sans forcément aller sur ledit site. Les technologies Flash s'exécutant côté client, c'est à dire sur notre ordinateur, je me laisse même à imaginer des choses encore plus folles, comme par exemple le glisser/déposer d'une vidéo sur le bouton enregistrer de Seesmic pour simplement mettre en ligne une vidéo déjà enregistrée. Toutes ces idées me font penser que le choix de Flash est justifié, surtout quand le service est axé sur la vidéo, même si on n'a pas l'accessibilité que l'on pourrait avoir avec une application HTML classique et de jolies URI.

Le point du design et de l'interface semble aussi discuté. Même s'il est sombre je ne le trouve pas si moche que ça, bien qu'il n'y ait rien d'exceptionnel (sinon le très bel effet Coverflow très tendance chez les Mac users). L'ensemble est assez intuitif, de toute façon à part poster des vidéos sur Seesmic il n'y a rien à faire d'autre. Comme le fait remarquer Rémian, il n'y a aucun moyen de trouver des amis, mais on a depuis aujourd'hui la possibilité de voir la liste des following/followers, ce qui permet déjà de liste en liste de retrouver ses amis. Un autre point à améliorer serait le suivi des conversations, reproche fait maintes fois à Twitter, par exemple ça serait pas mal d'avoir les conversations sous forme de threads un peu comme sur les forums (pas par défaut, mais une option pour les voir).

Au niveau du design toujours, j'ai aussi été très surpris du futur logo de Seesmic que j'ai pu apercevoir sur toutes les banderolles du Web3. Mais comme me disait Julien, peut-être qu'il s'agit d'un choix judicieux si Seesmic veut se tourner vers le grand public, là où tout ce qui est trop moderne et trop web 2.0 s'apparente peut-être à un marché de niche.

Seesmic - Logo

Au niveau des bons points, Seesmic s'invite sur votre twitter pour poster les liens des vidéos que vous avez publié. Un petit hic tout de même, ces vidéos sont en mode standalone, c'est à dire qu'il n'y a qu'un petit Widget qui affiche uniquement la vidéo publiée, et non pas toute l'interface de Seesmic. Impossible, donc de suivre quelqu'un en cliquant sur un simple lien. Il faudrait peut-être penser à rajouter un petit bouton follow ou reply pour les inscrits!

En revanche, il est possible d'obtenir le code de ce widget, un peu comme les vidéos YouTube ou DailyMotion, ce qui permet d'insérer où on veut (sur un blog par exemple) les vidéos. Un exemple ici avec ma tête et mes mugs Netvibes en train de crâner!

Alors, tout ça pour dire que malgré ses défauts de jeunesse qui je pense seront vite comblés, Seesmic est une application avec beaucoup de potentiel, qui a l'opportunité de devenir une référence sur le marché du micro-vidéo-blogging qui n'est encore qu'émergeant. Il faudra savoir sortir du lot face à des concurrents comme Poodz ou Blog TV, mais j'ai plutôt confiance en Seesmic de ce côté là. N'étant pas un grand fan de vidéo et encore moins de mes vidéos, il y a encore peu de chances que j'utilise beaucoup Seesmic, car je préfère essentiellement lire et écrire, mais c'est un choix personnel. Ceci dit, certains se rappellent peut-être à quel point j'étais anti micro-blogging il n'y a que quelques mois et que j'en suis désormais addict, alors sait-on jamais!

Un dernier petit truc, j'ai une invitation pour Seesmic (je ne sais pas comment elle est arrivée dans ma boite mail, mais elle y est), donc si vous la voulez, laissez un commentaire avec votre adresse e-mail (elle ne sera pas publiée).

LeWeb3: Petit bilan au retour d'un autre monde

A l'origine j'avais prévu d'écrire un deux petit longs résumés du dernier jour, mais il se trouve que j'ai un peu la flemme, et puis vous avez déjà eu le résumé de ma première matinée (qui était à mon sens la plus intéressante) et de mon premier après-midi là-bas. Donc si je trouve le temps et la mémoire pour me rappeler du deuxième jour, je vous ferai un billet, mais pour l'instant place au bilan.

Si je devais résumer en un mot, je dirais... Intense, très intense!

LeWeb3 - Plenary Dock

On va commencer par les frustrations, car oui il y a des frustrations. La première c'est que les interventions sont courtes, on aimerait débattre et écouter certains débats pendant des heures, mais au fond, comme le dit Mathieu, les 15 minutes permettent d'ouvrir des voies de réflexion. Toujours pour parler de ce qui est court, je reste frustré de ne pas avoir pu tout voir, tout écouter, tout comprendre.

Vous avez pu constater à la longueur de mes billets concernant LeWeb3'07 que j'ai pu assister à tout plein d'interventions intéressantes, et j'ai pourtant ce sentiment d'en avoir raté énormément, l'impression de n'avoir vu que 10% du Web3, tant il y avait à de choses à faire, de gens à rencontrer! Mais les conférences devraient être bientôt en ligne, j'en profiterai donc pour tout regarder si je trouve un peu de temps.

Un petit hic aussi au niveau du Wifi le premier jour, impossible de surfer, même si au fond, je reste persuadé qu'assister aux conférences sans ordinateur n'est pas un mal, et permet de se concentrer sur les interventions des divers speakers sur scène. Dommage aussi qu'il n'y ait eu que l'image au Networking Dock, je pense que le son n'aurait dérangé personne pour discuter...

Mais mis à part ces petits détails qui font de moi un pinailleur... Que dire? L'organisation a été impeccable (mis à part les retards au Plenary Dock, mais plus c'est long, plus c'est bon), j'en profite pour tirer mon chapeau à Loïc et toute l'équipe (que vous pourrez admirer sur son blog). Un autre bon point au niveau de l'organisation: les buffets étaient vraiment excellents, de la French Food comme je l'aime!

Les conférences ont été de très bonne qualité. Pour ce qui est des grands moments, celà ne surprendra personne si je cite Kevin Rose (Digg & Pownce), Ev Williams (Twitter), Philippe Starck, Hans Rosling ou encore Jason Calacanis (Mahalo). Un bon rythme, des intervenants visionnaires et de grande qualité, des conférences intéressantes et surtout variées: je me suis surpris à penser moi-même que les conférences les plus intéressantes n'avaient pas forcément de rapport particulier avec le web. Le fait que les conférences soient en anglais a été une chose très positive pour moi, m'a permis de juger un peu mon niveau d'anglais (il reste quand même quelques progrès à faire).

J'ai aussi pu rencontrer des tas de gens intéressants, dont beaucoup de blogueurs (même si comme je le disais je n'ai pas pu parler à autant de monde que j'aurais voulu), revoir des gens déjà rencontrés (que j'avais parfois oublié). Y étant allé en tant que blogueur et passioné du web, je n'ai peut-être pas le point de vue d'un professionnel du web (I mean entrepreneurs), j'ai donc passé pas mal de temps à écouter, et non pas réseauter. Mais j'imagine que l'expérience doit être aussi intense, sinon plus! Car toute cette synergie, tous ces gens issus de la même sphère, ça fait émerger pas mal d'idées!

Alors, comme on disait avec Jenn, Mathieu ou encore Pierrot, le retour de cette édition LeWeb3'07 est triste, très triste. Triste à cause de l'intensité de ces deux jours qui fait que le retour à la banalité est dur à supporter. Mon retour à Toulouse est à l'image d'un expatrié qui a le mal du pays. C'est dur de retourner dans la vraie vie, même après une semaine d'acclimatation. Je viens de lire que Loïc travaille déjà sur LeWeb3'08. Je m'y rendrai. Sans hésiter.

Loïc Le Meur: sa start-up Day by Day!

Loïc est à San Francisco, tout le monde le sait. Certains auront remarqué que depuis 3 jours, Loïc nous sort des petits podcasts fort sympathiques. Son concept: nous faire vivre l'évolution de sa start-up tous les jours!

Aujourd'hui, nous en apprenons un peu plus sur sa start-up, basée sur le concept des podcasts mais surtout sur le concept d'hypervidéo. Pour en savoir un peu plus, voici la-dite vidéo avec l'avis de Robert Scoble:

Loïc Le Meur is back!

Loïc Le Meur et Nicolas Sarkozy à la conférence Leweb3

Et c'est bon de le lire de nouveau! annoncé puis vu sur son Twitter. C'est bon de voir un billet de fond sur un blog qui n'en avait pas connu depuis des mois. J'espère qu'il y en aura d'autres, tout au long de sa nouvelle aventure à SF!

A lire chez Loïc: Redémarrage système en cours!

Note: Quand je dis Loïc Le Meur is back, je ne plaisante pas, appréciez cette petite note sur le blog "envie d'entreprendre", rédigée par Loïc et intitulée Créer votre Entreprise ? Dix règles d'or pour ne rien faire (Bon, OK c'est un repost datant de 2005, mais ça fait toujours du bien)

Les conséquences de Blogakademy sur le blog de Loïc Le Meur

Loïc Le Meur et Nicolas Sarkozy à la conférence Leweb3

J'avais parlé il y a peu de temps du concours lancé par Loïc Le Meur, Blogakademy. Le concours étant terminé, les heureux élus se sont vus attribuer le droit de poster sur le LLM's french Blog. Résultat des courses: plus ou moins 10 billets par jour depuis hier. J'avais déjà les podcasts à regarder, voilà que maintenant mon Netvibes s'emballe avec tout plein de posts qui parlent de tout et de rien.

Je n'ai rien contre ces blogueurs, mais quand je consulte le blog de Loïc c'est pour me tenir au courant de son actualité, de la conférence leweb3, etc. et je ne suis pas toujours intéressé par ce que vont raconter les autres blogueurs. C'est pour cette raison que j'ai décidé de switcher sur le flux RSS anglais du LLM's english blog. Ma langue maternelle étant le français c'est bien entendu moins évident pour comprendre certaines choses (bien que je pourrai toujours avoir la traduction en français sur la partie française).

Je lisais l'autre jour un commentaire sur un blog qui disait "je préfère avoir 100 flux RSS de personnes différentes plutôt qu'un seul assez impersonnel" (ou quelque chose comme ça, je n'arrive pas à retrouver l'adresse). C'est mon cas. Ca serait sympa si on pouvait avoir des flux RSS par blogueur, maintenant que c'est un blog collaboratif, non?

Note: Je n'expose ici que mon cas, j'imagine que certains sont ravis de voir de nouvelles têtes autres que LLM, Thomas Crampton ou encore Ouriel Ohayon poster des articles!

Note2: L'image n'a rien avoir, mais elle sort de la conférence Le Web 3, dont un récapitulatif des suggestions a été posté!

Blogakademy: les premiers participants

Blogakademy est un concours de blogueurs organisé par Loïc Le Meur:

Cela fait quelques mois que j'ai envie de transformer mon blog en blog collaboratif (...) A terme, j'aimerais avoir un ou deux blogueurs à temps plein en plus de mes propres billets.

Voici donc l'idée: au moins de juillet j'organise un petit concours du meilleur blogueur invité sur ce blog, en deux étapes.

(...) j'offre 500€ au meilleur sous forme d'un bon cadeau (...) et j'étudierai la possibilité (...) d'une collaboration permanente possible par la suite.

Pour participer, il faut réaliser une vidéo vous présentant et présentant les thèmes que vous souhaiteriez bloguer. L'heureux élu sera choisi par un jury qui est composé (entre autres) d'Ouriel Ohayon, Laurent Gloaguen ou encore Laurent Dupin.

Les premiers participants sont déjà là: Gonzague Dambricourt et Guillaume Alonso, président de l'association étudiants entrepreneurs.

A vos caméras!

Loïc Le Meur demande vos suggestions sur Le Web 3

Conférence Le Web 3, by Loïc Le Meur

Loïc Le Meur ne chôme pas. Outre le fait qu'il se soit exilé à San Francisco pour créer sa startup dans la vidéo (et le podcast?), il organise sa conférence Le Web 3, et appelle aux suggestions. Pour rappel, la conférence Le Web 3 aura lieu les 11 et 12 décembre 2007 à Paris. Son organisateur a créé un groupe Facebook (qui est devenu son advisory board virtuel), spécialement pour récolter les bonnes idées à mettre en place pour sa conférence. Les premiers commentaires font apparaitre que beaucoup voudraient voir Nicolas Sarkozy revenir cette année.

Vers des advisory boards virtuels?

Vers des advisory board virtuels?

Loïc Le Meur annonce aujourd'hui que, tout comme Jason Calacanis pour Mahalo, il va lancer une advisory board virtuel au travers de réseaux sociaux tels que Facebook ou encore LinkedIn. Si j'ai bien compris, une advisory board classique est une sorte de comité de conseil qui se réunit régulièrement. Si j'ai bien compris encore, ces personnes ne sont pas des personnes à responsabilités dans l'entreprise, et une advisory board n'est pas une sorte de conseil d'administration. Le concept d'advisory board virtuel m'inspire deux choses:

  • En positif: tout le monde peut participer au brainstorming, la créativité et de la réflexion vont être drôlement boostés!
  • En négatif: étant donné que tout le monde participe, on ne sait pas si on a à faire à des gens de confiance comme on pourrait en avoir dans un advisory board classique, et on ne sait pas non plus si on a à faire à un concurrent, ce qui peut être un peu plus grave (je pense à l'espionnage, la concurrence déloyale, etc.)

Malgré ces quelques réticences, il va de soi que l'idée est tout de même bonne, j'irai certainement faire un tour dessus pour voir ce que ça donne.

- page 1 de 2