Exotech.biz

Web, Technology & life by Bastien Labelle

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Non, Steve Jobs n'est pas mort. One more next big thing.

Soyez rassuré, c'est juste MacRumors Live qui s'est fait hacké. Ainsi la retransmission en direct de la Keynote a été plutôt raté (une fois de plus?) pour le site historique, car des petits malins ont pénétré le système et ont envoyé des messages tels que "Steve Jobs just died" (Steve Jobs vient de mourrir) ou d'autres vulgarités par la suite (mais aussi des autocongratulations des membres de 4chan.org).

Steve jobs just died

Dommage, car c'était le seul site auquel j'aurais donné deux awards.

Tout d'abord, l'award du site sur Apple le plus moche, car il est vrai que Mac Rumors est moche, alors que des concurrents comme TUAW ou The Apple Blog sont autrement plus jolis Personne ne pourra me contredire là-dessus. Cela confirme d'ailleurs ce que j'avais pu écrire concernant l'importance du design d'un blog, chose valable d'ailleurs pour n'importe quel type de site.

Mais aussi, et certainement plus important pour moi, Mac Rumors a fourni le live le plus innovant technologiquement. Les blogs classiques tels que TUAW ou Engadget font des retransmissions à l'ancienne, en éditant des posts et en les mettant à jour en permanence. Certains, un peu plus modernes, ou soucieux de leurs problèmes de scalabilité créent des pages qui s'autorafraichissent, c'est le cas de Mac4Ever. Mac Rumors Live, a su, lui, se démarquer des autres en proposant des news en temps réel (durant un certain temps uniquement, je vous l'accorde), un peu à l'image de Twitter Elections il y a à peine quelques mois.

Je devine assez aisément que l'architecture utilisée a été un savant mélange de XMPP (ou XMPP over HTTP) et Javascript. Pour les moins tech-savvy, retenez que ça fonctionne comme du Push: c'est une sorte d'adaptation de la messagerie instantanée sur une page web. A ce propos, j'aurais bien aimé vous montrer la vidéo du talk de Blaine Cook (l'ancien lead architect de Twitter) à propos de Jabber/XMPP, mais il semble qu'elle soit manquante.

En parlant de XMPP, Pub/Sub et autres gros mots dans le genre, j'ai pu remarquer que Seesmic s'y était mis aussi. Alors, le real-time web, j'ose penser que ça fait partie des prochaines next big things à venir! Dommage que Mac Rumors se soit fait piquer des mots de passe...

PS: On me souffle que le RSS de Mac Rumors a aussi été piraté pour afficher des images pornos! Et je viens de voir aussi que VentureBeat avait une FriendFeed room, ces rooms sont aussi basées sur du XMPP il me semble

Le MacWorld effect: back to the basics?

Après le Slashdot effect, le Digg effect et le Laure Manaudou effect, on peut désormais parler du MacWorld effect.

Durant la quasi totalité de la keynote de Steve Jobs, nous avons pu constater que pas mal de serveurs étaient tombés, à commencer par Twitter, ce qui laisse à penser qu'il y a peut-être une place à prendre sur le marché du micro-blogging, car ce n'est pas la première fois que Twitter connait d'importants downtimes. Vraiment dommage, car il s'agit typiquement de l'outil le plus adapté pour ce genre d'exercice qu'est le live-blogging!

Quid des autres sites? Scoble résume assez bien la situation:

  • TechCrunch a bien fonctionné, ce qui ne m'étonne que très peu, étant donné que ce n'est pas un site spécialisé sur Apple mais plus centré sur les innovations web (au passage, la keynote est rentransmise sur CrunchGear).
  • Engadget a subi une forte montée en charge, d'où son fort ralentissement et ses "Please try back soon".
  • TUAW, hébergé comme Engadget chez Weblogs Inc a subi les mêmes problèmes.
  • MacRumors Live a quant à lui bien tenu.
  • Gizmodo, que Scoble oublie volontairement après l'affaire du CES, a connu quelques légers ralentissements, mais a plutôt bien tenu le coup.

Côté français, Mac4Ever, Unlimacted et MacPlus ont bien tenu le coup, mais il semblerait que les deux gros sites Mac (du moins du point de vue historique) que sont MacGé (qui a planté) et MacBidouille (qui n'a en fait rien retranscrit du tout... ou planté?) aient subi quelques misères...

Alors pourquoi ce back to the basics dans le titre de ce billet? Parce que je me demande en fait si la meilleure couverture pour cet évènement n'a pas été finalement un bon vieux channel IRC...

Analyse à froid du Macbook Air: trop tôt?

Vous avez pu voir le Macbook Air sous toutes ses coutures sur tous les blogs de la planète, à commencer par Engadget, qui a publié une petite vidéo de la bête. J'avoue admettre qu'Apple propose là une sorte de révolution. D'abord de par sa finesse (moins de 2 cm d'épaisseur, the thinest notebook ever), de par sa légèreté, de par son trackpad multi-touch, mais aussi de par son écran LED, de par son processeur sur mesure, de par l'intégration de la mémoire Flash en tant que disque dur, ou encore de par son orientation vers le monde sans fil (Wifi n, Bluetooth).

Macbook Air

Vous l'aurez compris, There's something in the air, et cette chose s'appelle le Macbook Air. J'avoue, en tant que bon Apple fanboy et geeket early adopter, avoir été cruellement séduit en suivant la keynote de Steve Jobs hier soir. Une fois l'excitation retombée, après avoir pu faire mûrir ma réflexion, je vais m'atteler à vous exposer ce que je pense de la stratégie d'Apple.

Apple a pour habitude de proposer des solutions qui sont capables de séduire le grand public, je pense notamment à l'iPod, l'iMac ou au Macbook. Or j'ai la forte impression que ce nouveau Macbook Air n'attaque pas le même coeur de marché. Le fait qu'il n'y ait pas de lecteur optique en standard, ainsi que la mise en avant de la connectivité sans fil, peuvent laisser imaginer bien des choses quant à l'avenir de l'informatique et du tout en ligne. Or, force est de constater que le Macbook Air n'aura une réelle utilité que pour les gens qui se déplacent beaucoup, gens pour qui il peut être pratique d'avoir un ultraportable fin et léger.

Le Macbook Air n'est pas une machine indépendante, et semble être simplement un accessoire, un plus qui viendrait compléter un (ou des) Mac(s) que nous aurions déjà. Ainsi, je vois plus le Macbook Air comme un gadget qui ne peut malheureusement pas avoir d'existence propre. Daniel (le designer de Digg) me disait l'autre jour que la station de travail idéale pour lui serait un wide screen, un clavier bluetooth, et un ultra portable, et qu'il possédait déjà les deux premiers éléments. L'ultraportable qu'il imaginait serait donc une vraie station de travail, le coeur de sa vie numérique, et certainement pas son compagnon de déplacement.

A mon sens, l'erreur dans la stratégie d'Apple est de s'adresser à un trop faible public, qui représente une bien faible part de marché. Apple représente environ 5% du marché informatique mondial, et je ne pense pas que ce nouvel arrivant de la gamme Macbook sera un élément qui fera changer la donne, car j'ai bien peur qu'il n'attire pas les switchers.

Dans un monde où tout serait en ligne (et sans fil), où il serait possible d'avoir Internet partout où l'on est avec des débits suffisants, où même les systèmes d'exploitation seraient en ligne et directement téléchargés au lancement des machines (un peu à l'image de nos dedibox ou livebox), le Macbook Air trouverait certainement sa place. Mais il est peut-être encore un peu trop tôt pour qu'une machine comme celle-ci se démocratise.

Saluons tout de même la prouesse technologique, où la firme à la pomme montre une fois de plus qu'elle a réellement une longueur d'avance...

En vrac: MacWorld, Recherche Peer 2 Peer, Web 3.0, DataPortability, etc.

Lectures habituelles du weekend, mon séjour à Paris m'oblige à faire court aujourd'hui!

La Macworld 2008 risque d'être énorme!

Les nouveaux Mac Pro et XServe sont sortis cet après-midi peu de temps après la fermeture de l'Apple Store, en plein CES. On peut s'étonner que la gamme ne subisse pas de lifting visuel, alors que l'iMac a déjà été revu depuis le passage à la plateforme x86. Au programme, huit coeurs (rien que ça). Certains se sont mis à penser que le nouveau Mac Pro serait le One more thing de la prochaine Macworld, ce ne sera donc pas le cas. Mais alors que nous réserve la prochaine conférence d'iPapy?

Macworld 2008

L'image de l'Iceberg utilisée par Gizmodo n'est certainement pas innocente. Je ne saurai vous dire quelles annonces vont être effectuées, mais celà promet d'être vraiment énorme. Visiblement les nouveaux Mac Pro et XServe ne sont qu'un début de ce qui nous attend le 15 janvier, une sorte de mise en apétit, et j'en salive déjà!

Comme le fait remarquer Thomas, tout le monde s'accorde à dire qu'il y aura un ultraportable Apple. Pour ma part j'aimerais plusieurs choses en tant qu'utilisateur plus qu'exigeant: d'abord, j'aimerais que le clavier du Macbook soit repris, il a été repris sur le clavier des Macs desktop, donc il n'y a à priori aucune raison qu'il ne soit pas aussi sur le Macbook Pro ultraportable. Ensuite, la touche fn à gauche est un détail qui m'horripile. Et enfin, j'adore le rétroéclairage du clavier du Macbook Pro actuel, c'est un petit détail qui montre tout simplement la supériorité de ce portable par rapport aux autres. J'espère donc qu'il sera repris.

Ceci dit, un ultraportable n'a en soi rien de révolutionnaire, et je me demande bien quelle sera la surprise de la Macworld. Ne reste plus qu'à attendre une longue semaine!