Exotech.biz

Web, Technology & life by Bastien Labelle

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Vers des advisory boards virtuels?

Vers des advisory board virtuels?

Loïc Le Meur annonce aujourd'hui que, tout comme Jason Calacanis pour Mahalo, il va lancer une advisory board virtuel au travers de réseaux sociaux tels que Facebook ou encore LinkedIn. Si j'ai bien compris, une advisory board classique est une sorte de comité de conseil qui se réunit régulièrement. Si j'ai bien compris encore, ces personnes ne sont pas des personnes à responsabilités dans l'entreprise, et une advisory board n'est pas une sorte de conseil d'administration. Le concept d'advisory board virtuel m'inspire deux choses:

  • En positif: tout le monde peut participer au brainstorming, la créativité et de la réflexion vont être drôlement boostés!
  • En négatif: étant donné que tout le monde participe, on ne sait pas si on a à faire à des gens de confiance comme on pourrait en avoir dans un advisory board classique, et on ne sait pas non plus si on a à faire à un concurrent, ce qui peut être un peu plus grave (je pense à l'espionnage, la concurrence déloyale, etc.)

Malgré ces quelques réticences, il va de soi que l'idée est tout de même bonne, j'irai certainement faire un tour dessus pour voir ce que ça donne.

Mahalo, moteur de recherche "people-powered"

Mahalo, Moteur de recherche people powered

A mi-chemin entre un guide et un moteur de recherche, Jason Calacanis vient de lancer son moteur de recherche "people powered": Mahalo (ex Projet "X"). Qu'est-ce que celà signifie? D'abord Mahalo signifie "Merci" en Hawaïen, et c'est un moteur de recherche dont les résultats sont des guides. Ces guides sont des employés de Mahalo (il y en a 40, d'après ce que l'on apprend sur TechCrunch), qui vont chercher les résultats les plus pertinents concernant les requêtes. Ainsi, c'est plus de 4000 pages de résultats qui sont disponibles.

On notera que le site est à mi chemin entre un guide de yahoo (notamment avec les côtés modération, et sélection) et google (avec les côtés moteur de recherche). La ressemblance avec un Wiki est aussi très frappante, au niveau de l'organisation, mais aussi au niveau des URI (ex: http://www.mahalo.com/IPhone). Sur le principe du buzz à la digg, les utilisateurs pourront soumettre des adresses, et plus une adresse est soumise, plus elle monte dans le top des résultats.

Ce service a-t-il de l'avenir? A mon sens, oui, car il est au même titre que les digg-like ou netvibes une sorte d'agrégateur d'informations pertinentes, et les modérateurs sont un réel plus, à l'image de Digg. Espérons pour ce nouveau service qu'il ne soit pas victime des mêmes histoires que ce dernier!

Dernière chose, je viens de voir que Loïc Le Meur vient de podcaster Jason Calacanis à propos de Mahalo, et qu'il existe aussi d'autres moteurs de recherche "people-powered"