Exotech.biz

Web, Technology & life by Bastien Labelle

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

OpenTape, le Muxtape Open Source

Suite à la récente fermeture du site Muxtape par la RIAA, l'équivalent de la SACEM aux Etats-Unis, on ne sait plus trop où il est possible de publier une mixtape ou une playlist sur le web. Il y a bien 8Tracks,ou encore MixWit, mais peut-être que finalement, la meilleure solution serait d'héberger soi-même sa propre Muxtape?

Striped Backgrounds

C'est ce que Propose OpenTape. Il suffit d'avoir un hébergeur qui tourne sous PHP5 (cela devient de plus en plus commun avec l'arrêt très récent de PHP4) pour faire marcher votre propre MuxTape, rien qu'à vous, chez vous. OpenTape n'est pas spécialement plus légal que MuxTape ou tout autre service de publication de musique du genre, mais il sera bien évidemment moins risqué de publier du contenu depuis chez soi, il y a trop peu de risques pour que la RIAA s'attaque à monsieur tout le monde.

L'inconvénient majeur à ce système décentralisé est qu'il ne bénéficie pas des mini fonctions sociales que possédait Muxtape. Impossible, donc, de naviguer au gré des Playlists pour découvrir de nouveaux morceaux et de nouveaux artistes pour acheter leur musique ensuite (ou pas). Peut-être qu'une sorte de tracker/répertoire accompagné d'un système de ping comme sur les blogs pourrait être une idée?

SoundCloud, la killer app du partage musical?

C'est la mode des webapps musicales, entre Muxtape, MixWit ou encore Blip. SoundCloud, une startup allemande que j'avais pu découvrir chez Cédric il y a de celà quelques mois, et j'attendais avec impatience le moment où je pourrais enfin tester.

Maintenant, c'est chose faite, et je peux vous assurer que SoundCloud est une webapp tout simplement géniale pour les plus mélomanes d'entre nous. Il s'agit en fait d'un mélange entre social networking et partage de musique. SoundCloud, c'est un peu comme Flickr, mais spécialisé pour la musique.

SoundCloud

Jusque là rien de révolutionnaire, vous me direz on peut déjà partager de la musique sur Muxtape, et même créer des conversations autour sur Pownce. Et pourtant, SoundCloud intègre bien des fonctionnalités innovantes:

  • La gestion des méta données, qui permettent d'avoir des infos très utiles, comme par exemple la référence catalogue, le label, ou un lien pour pouvoir acheter le morceau, très pratique pour quelqu'un comme moi qui suis DJ à mes heures perdues
  • Le "Wave player", qui affiche la sound wave (si quelqu'un connait le mot français de sound wave, je suis preneur)
  • Le compteur BPM, pas toujours utile, mais innovant et original!
  • La possibilité de laisser un commentaire à un moment précis, un peu façon Viddler, pratique pour les gens qui adorent les breaks par exemple.

On retrouve aussi bien évidemment des fonctions plus classiques comme les following/followers/friends, la possibilié de télécharger les morceaux ou non, la fonctionnalité embed (le petit player que vous pouvez mettre sur vos blogs, MySpace, et Facebook), un digg-like de popularité des morceaux, des statistiques, etc.

Au delà de toutes ces fonctionnalités, il y a quelque chose qui m'a vraiment marqué sur Soundcloud: l'interface est vraiment excellente, l'UI designer doit être vraiment bon, car tout y est assez intuitif, et surtout très clair.

Vous l'aurez compris, SoundCloud est une vraie killer app au potentiel énorme. Bien évidemment, je me pose, au même titre qu'Eric, la question de la légalité de la chose, ainsi que tout un tas de questions concernant la monétisation d'un tel service ou encore l'architecture derrière (je n'ai vu aucune limitation de taille des fichiers), mais concernant les fonctionnalités, il n'y a que du bon.

Note: Pour les inscrits, rendez-vous sur mon profil SoundCloud pour écouter de la bonne musique, et pour ceux qui veulent une invitation, il m'en reste deux, car une est déjà partie. Une fois n'est pas coutume, c'est moi qui choisirai qui y a droit ;)

Note: un grand merci à The Next Web pour l'invitation

Internet c'est merveilleux #2

Désolé, je suis un peu dans ma phase "je m'extasie de tout plein de choses sur Internet", mais c'est tellement vrai de dire qu'Internet c'est merveilleux.

Parce que se réveiller le matin avec un morceau envoyé par une jolie Pownceuse qui habite à des milliers de kilomètres d'ici, à San Francisco pour être plus précis, prendre trois minutes pour écouter le morceau de Priscilla Ahn, trois de plus pour réécouter le morceau tout en cherchant où acheter l'album, se préparer pendant que les morceaux se téléchargent, et partir avec une nouvelle musique dans son iPod et dans les oreilles, le tout en même pas une heure, c'est quand même un sacré kiff!

Priscilla Ahn

Je crois que c'est clair pour moi, mes habitudes de consommateur ont vraiment changé avec l'arrivée d'internet et des nouvelles technologies.

Musana, écoutez votre musique n'importe où

La mode du streaming ne se cantonne pas au seul domaine de la vidéo, le streaming est aussi très utilisé dans le domaine de la musique, entre Last.FM et Deezer. J'ai reçu pour ma part mon code d'accès à Musana samedi, et je viens à peine de le tester.

Musana permet d'uploader votre musique et de l'écouter où vous voulez, où que vous soyez: ordinateur connecté à Internet, mais aussi dans un futur proche mobile, ou même site web, grâce à un widget qui devrait sortir sous peu. L'interface en flash est extrêment soignée et séduisante, même s'il y a quelques petits problèmes en termes d'ergonomie. Je note aussi l'impossibilité de retoucher les ID3 tags si ils sont corrompus, comme par exemple sur le screenshot ci-dessous: la première chanson de la playlist a des ID3 tags complètement foireux, alors qu'ils sont corrects sur le fichier original.

Musana

J'aime beaucoup l'idée de pouvoir mettre en ligne sa musique: comme l'explique Frédéric Thuard, le fondateur de Musana, chez Jean Michel Billaut, celà permet par exemple de faire partager à ses amis de la musique en soirée via une simple connexion Internet, et il sera en plus possible de partager sa musique avec ses amis très bientôt.

Ceci dit, je voudrais exprimer encore quelques doutes: il me semble que Deezer se fournit sur des catalogues de label, ce qui rend la chose assez simple pour rémunérer les artistes. En revanche, chez Musana, c'est l'utilisateur qui met en ligne sa musique. J'ai pour ma part uploadé deux morceaux qui sont issus de labels indépendants, donc nullement rattachés aux majors. Comment Musana compte rémunérer ces artistes?

Dernier point que je voudrais aborder: Frédéric Thuard compare Musana à FlickR, mais il y a une différence fondamentale entre FlickR et Musana, qui vous rappelera ce très bon billet de Nicolas sur le partage de données. En effet, les deux services permettent d'accéder à nos données et d'en profiter où que nous soyons. Cependant, Musana ne permet pas de télécharger les fichiers que l'on a mis en ligne. C'est un peu comme si FlickR était en flash et que l'on pouvait juste poster et regarder nos photos...

Awdio, live music streaming aux 4 coins les plus branchés de la planète!

Je viens enfin de tester la beta privée de Awdio dont avait parlé François sur Twitter le jour du réveillon. Awdio est, comme son nom l'indique, un site de musique en ligne. Mais il n'est pas basé sur n'importe quel concept. L'idée ici est de diffuser en streaming la musique qui se joue en ce moment même aux quatre coins les plus branchés de la planète, que ce soient bars, lounge, hôtels, magasins, etc. Awdio se définit d'ailleurs comme le premier réseau de musique live.

Awdio - The first live music network!

On a souvent dit que le web rapprochait un peu plus les quatre coins de la planète, et c'est le cas avec Awdio, qui vous fait voyager de San Francisco à Paris en passant par New York. Eclectique à souhait, Awdio diffuse notamment la musique de l'Hôtel Costes connu pour ses compilations toutes aussi bonnes les unes que les autres, ou encore celle du Queen (peut-être pourra-t-on écouter Michaël Canitrot?).

Le site web est fait 100% en Flash, et l'écoute se passe via votre player habituel (Windows Media Player de base sur Windows), ce qui est discutable, notamment en termes de sécurité où un player interne que comme celui de Deezer aurait été peut-être plus judicieux pour éviter de voir se retrouver des sessions sur différents réseaux P2P.

Concernant le concept je le trouve tout simplement énormissime, et ça faisait un petit moment que j'attendais un truc du genre. Il faut maintenant attendre de voir quels seront les prochains lieux que le site diffusera, mais je suis réellement séduit!

La chose la plus dure sera certainement de monétiser un tel service... Peut-être avec des Jingle pubs durant le streaming live?

Allez, je retourne m'écouter le live de l'Hôtel Costes!

Edit: pour tester le code est TechCrunch (respectez la casse)

TEAC VPI HR-X1, Platine vinyle à 19 000 $

TEAC VPI HR-X1, Platine vinyle à 19 000 $

Le design a un prix. Si vous aimez les tables basses BO Concept à 800€, c'est que vous avez les moyens de vous payer le beau, l'unique. Si par hasard vous êtes un mélomane féru de musique analogique (et dieu sait qu'il y en a), vous craquerez peu-être pour cette magnifique platine vinyle qui sera vendue au prix de 19 000 euros au Japon. Mais n'oubliez pas les frais de port... car la bête pèse légèrement plus de 50 kg (52,5 pour être précis). Et si jamais cette platine n'est pas assez luxueuse pour vous, sachez qu'il en existe une autre qui vous coûtera la modique bagatelle de 125 000 $.