Exotech.biz

Web, Technology & life by Bastien Labelle

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Premières impressions sur Seesmic avec mes mugs Netvibes + 1 invitation

Jennifer m'ayant refilé une invitation pour Seesmic quand nous étions à la conférence LeWeb3, j'en ai donc profité pour m'inscrire et pour regarder ce qui se passait au niveau de Seesmic, la start-up de notre célèbre expatrié Loïc Le Meur. Seesmic est une application de micro-blogging, une sorte de Twitter vidéo comme le disait Robert Scoble lors des premiers podcasts sur Seesmic. Ainsi, il est possible de publier une vidéo, mais aussi de l'enregistrer via sa webcam (c'est d'ailleurs ce que font la majorité des utilisateurs).

Seesmic - Vinzoo

Rémian a déjà fait une review de son côté, où il semble avoir un peu le même avis que Loren Feldman, en bien plus modéré, et bien entendu moins agressif. Pour ma part je dois admettre que le Flash ne me dérange pas énormément. D'ailleurs à y réfléchir un peu, l'avenir du web passe aussi beaucoup par le Flash, notamment en terme de RIA, avec AIR. J'imagine bien un widget Seesmic sur Mac (ou un widget AIR) qui permettrait de prendre des vidéos à la volée sans forcément aller sur ledit site. Les technologies Flash s'exécutant côté client, c'est à dire sur notre ordinateur, je me laisse même à imaginer des choses encore plus folles, comme par exemple le glisser/déposer d'une vidéo sur le bouton enregistrer de Seesmic pour simplement mettre en ligne une vidéo déjà enregistrée. Toutes ces idées me font penser que le choix de Flash est justifié, surtout quand le service est axé sur la vidéo, même si on n'a pas l'accessibilité que l'on pourrait avoir avec une application HTML classique et de jolies URI.

Le point du design et de l'interface semble aussi discuté. Même s'il est sombre je ne le trouve pas si moche que ça, bien qu'il n'y ait rien d'exceptionnel (sinon le très bel effet Coverflow très tendance chez les Mac users). L'ensemble est assez intuitif, de toute façon à part poster des vidéos sur Seesmic il n'y a rien à faire d'autre. Comme le fait remarquer Rémian, il n'y a aucun moyen de trouver des amis, mais on a depuis aujourd'hui la possibilité de voir la liste des following/followers, ce qui permet déjà de liste en liste de retrouver ses amis. Un autre point à améliorer serait le suivi des conversations, reproche fait maintes fois à Twitter, par exemple ça serait pas mal d'avoir les conversations sous forme de threads un peu comme sur les forums (pas par défaut, mais une option pour les voir).

Au niveau du design toujours, j'ai aussi été très surpris du futur logo de Seesmic que j'ai pu apercevoir sur toutes les banderolles du Web3. Mais comme me disait Julien, peut-être qu'il s'agit d'un choix judicieux si Seesmic veut se tourner vers le grand public, là où tout ce qui est trop moderne et trop web 2.0 s'apparente peut-être à un marché de niche.

Seesmic - Logo

Au niveau des bons points, Seesmic s'invite sur votre twitter pour poster les liens des vidéos que vous avez publié. Un petit hic tout de même, ces vidéos sont en mode standalone, c'est à dire qu'il n'y a qu'un petit Widget qui affiche uniquement la vidéo publiée, et non pas toute l'interface de Seesmic. Impossible, donc de suivre quelqu'un en cliquant sur un simple lien. Il faudrait peut-être penser à rajouter un petit bouton follow ou reply pour les inscrits!

En revanche, il est possible d'obtenir le code de ce widget, un peu comme les vidéos YouTube ou DailyMotion, ce qui permet d'insérer où on veut (sur un blog par exemple) les vidéos. Un exemple ici avec ma tête et mes mugs Netvibes en train de crâner!

Alors, tout ça pour dire que malgré ses défauts de jeunesse qui je pense seront vite comblés, Seesmic est une application avec beaucoup de potentiel, qui a l'opportunité de devenir une référence sur le marché du micro-vidéo-blogging qui n'est encore qu'émergeant. Il faudra savoir sortir du lot face à des concurrents comme Poodz ou Blog TV, mais j'ai plutôt confiance en Seesmic de ce côté là. N'étant pas un grand fan de vidéo et encore moins de mes vidéos, il y a encore peu de chances que j'utilise beaucoup Seesmic, car je préfère essentiellement lire et écrire, mais c'est un choix personnel. Ceci dit, certains se rappellent peut-être à quel point j'étais anti micro-blogging il n'y a que quelques mois et que j'en suis désormais addict, alors sait-on jamais!

Un dernier petit truc, j'ai une invitation pour Seesmic (je ne sais pas comment elle est arrivée dans ma boite mail, mais elle y est), donc si vous la voulez, laissez un commentaire avec votre adresse e-mail (elle ne sera pas publiée).

Blogueurs du sud #2: I'll be there! (peut-être avec Jauny?)

Pour ceux qui ne savent pas ce qu'est blogueur du sud, une petite vidéo de Monsieur Dream va tout vous expliquer...

N'ayant aucun moyen de faire une vidéo pour le concours, mais étant cependant très riche [1], j'ai appelé la nouvelle star du podcast hollywoodien, j'ai nommé Jauny du sud (du Québec), qui commence une collection d'iPod nouvelle génération (chacun son truc, j'ai ouï dire que Monsieur Dream collectionnait les Pogs). Jauny ne pouvant pas venir à l'évènement, je le représenterai donc officiellement à Marseille!

Note: j'en profite pour dire aussi que je serai présent à Blog Sur Garonne, qui est prévu le 4 décembre à Toulouse

[1] très riche... en second degré!!!

En vrac: Pownce API, Seesmic, Firefox, Twitter, etc.

A lire pour clore le weekend...

Vous noterez que je n'ai pas parlé d'Apple... Non, non, je ne suis pas en cure de désintoxication!!

Edit: un special link pour une craqueuse :)

Le Billaut Show teste Bubble Top by Orange

BubbleTop, Netvibes Killer by Orange?

Jean-Michel Billaut (qui fait de très bons podcasts) interviewe Virginie De Bel-air et Fabien Baretti, respectivement responsable business development et chef de produit internet chez BubbleTop. On y apprend des choses intéressantes: BubbleTop est compatible avec les widgets iGoogle, et sera très probablement ouvet à d'autres plateformes (telles que l'UWA Netvibes).

Virginie de Bel-Air (est-elle mariée au Prince? OK c'était nul!!) revient aussi sur les fonctionnalités sociales. Etant donné (au même titre que les microblogging apps) que ce sont des beta (ou alpha en l'occurence) privées, le nombre de contacts est restreint, mais comme j'avais précisé dans un ancien billet, c'est une fonction très utile qui manque réellement à Netvibes. Cette fonctionnalité ne devrait pas tarder à être palliée par la création d'univers. Ces derniers sont aussi en beta privée, disponibles sur invitation ou sur demande.

Je vous conseille vivement de regarder cette interview, que vous pouvez aussi télécharger en version vidéo ou audio.

Note: il me reste encore 4 invitations pour BubbleTop, alors si vous en voulez...

Note 2: La prochain web app by Orange concerne la musique et s'appelle Sound Tribes

Loïc Le Meur en Podcast vidéo sur l'entrepreuneuriat

Loïc Le Meur et Nicolas Sarkozy à la conférence Leweb3

Loïc Le Meur répond à une liste de questions de Benjamin Rosoor pour une conférence à laquelle il n'a pas pu participer. Un podcast vidéo très intéressant où on apprend sa vision sur le lancement de projet notamment (et sa vision sur le dépassé Business Plan bien ficelé), sur la publicité et l'e-marketing, etc. Je suis assez d'accord avec sa vision du monde du travail (son point de vue bien entendu ne concerne que les entreprises entreprenautes), concernant l'indépendantisme, la flexibilité, la sous traitance, etc. Je trouve relativement surprenant qu'il ne cite pas ses amis quand il parle des entrepreneurs qui ont réussi (je pense par exemple a Pierre Chappaz ou Tariq Krim, qui ont tout de même bien réussi dans l'aventure Netvibes).

Pour ma part j'ai un profond respect pour Loïc Le Meur. C'est un entrepreneur qui a plutôt bien réussi. C'est aussi un personnage haï de tous les gens de gauche depuis qu'il a annoncé son soutien à Nicolas Sarkozy. Pour ma part je trouve son action très courageuse et pleine de conviction, et rien que pour celà il devient un homme très respectable. je tiens à préciser que je n'ai pas d'actions dans ses entreprises, qu'il n'est pas mon patron, et que je ne le connais pas personnellement (pour tout dire, je ne l'ai jamais vu si ce n'est sur mon ordinateur), au cas où certains pourraient penser que je suis un mouton béni oui oui! Je lui souhaite aussi tous mes voeux de succès pour son nouveau projet.

D'ailleurs, je ne sais pas si ce dernier a lu dans mes pensées, mais il a indirectement répondu à la question que je me posais encore hier soir. C'était donc vrai: il rejoint la Silicon Valley. Dernière chose marrante: Loïc fait sous traiter une partie des services de son nouveau projet dans les pays de l'Est. Se dirige-t-il vers la prostitution ;) ?