Exotech.biz

Web, Technology & life by Bastien Labelle

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Keyword - Start Page

Fil des billets Fil des commentaires

Start.io, une start page qui a la classe!

Il est souvent important de créer une page de démarrage qui regroupe les sites et ressources qui sont essentiels, notamment lorsque l'on travaille sur un projet, comme a pu nous le démontrer il y a quelques temps Stéphane. Nombreuses sont les équipes que je connais qui travaillent avec une page de démarrage commmune, donnant un accès rapide aux ressources les plus souvent utilisées.

Start.io

Start.io est donc une webapp qui permet de se créer des petites pages de démarrage qui se composent de liens catégorisables. C'est simple, ultra efficace, et surtout, c'est vraiment magnifique. Bon, le look minimaliste en screenshot ci-dessus ne plaira peut-être pas à tout le monde (question de goût), mais sachez que plusieurs thèmes sont au rendez-vous. On notera d'ailleurs l'inspiration de certains thèmes vient de chez Tumblr (les créateurs Jacob et Peter ont d'ailleurs tout deux un Tumblelog).

Et outre le principe de start-page, on peut assez facilement imaginer que Start.io pourrait servir à faire une page spéciale pour l'identité virtuelle regroupant vos principaux profils sur les divers sites, un peu comme j'ai pu le faire sur mon propre site personnel (avec un peu plus de texte, certes). On imagine assez bien que le système pourrait intégrer un module de type Django elsewhere, et serait totalement adapté à ce genre de site!

Une webapp basée sur le principe KISS, et comme dirait mon ami Pierre-Olivier:

KISS will inspire all what I’ll do in the future. It becomes today my new mantra… KISS rules !

Et par conséquent... Start.io rules!

Joyeux anniversaire Netvibes

Eh oui, Netvibes a 3 ans, chose qui ne me rajeunit pas. Pour l'occasion, Netvibes a mis en place sa Time Machine et a publié sa toute première version sur vintage.netvibes.com. Attention, pour ceux qui n'auraient pas connu cette version, vous pourriez être très choqué par le peu de fonctionnalités très basiques. Et pourtant, il y a 3 ans, l'arrivée de Netvibes sonnait comme une révolution.

Netvibes V1

Voilà donc presque 3 ans que j'utilise quotidiennement Netvibes. Mon Netvibes s'est transformé en lecteur RSS pour les blogs des amis, et fait office de tour de contrôle de ce blog, car j'ai récemment migré de Netvibes vers Google Reader pour une veille plus "professionnelle" (ce qui m'a vallu un "Bouh tu es passé du côté obscur de la force", ou un truc du genre, lors de ma rencontre avec Mister Svay au dernier FOWD), mais je dois avouer que l'ergonomie de Netvibes est quand même exceptionnelle, et il ne se passe pas un jour dans mon Google Reader où je ne me dis pas "Si seulement c'était pareil que sur Netvibes, ça serait mieux"...

Même conclusion, donc: Long life, Netvibes!

La BBC lance sa page d'accueil personnalisable

Après que le New York Times ait lancé il y a quelques mois My Times, sa page d'accueil personnalisable, la BBC vient de lancer sa page d'accueil personnalisable, la BBC Beta Homepage, à partir d'une solution maison. Une jolie page d'accueil, bien présentée, avec de bonnes idées, comme par exemple l'aide contextuelle, mais qui n'est cependant pas exempte de défauts...

BBC Beta Homepage

Le premier défaut qui saute aux yeux: aucune intégration n'est faite avec le site de la BBC, que ce soit dans un sens comme dans l'autre. Je m'explique: A chaque fois qu'on clique sur un lien de la page, on revient sur le site traditionnel classique sur la news sur laquelle on a cliqué. Jusque là rien de grave, c'est juste Netvibes qui fait que l'habitude et l'avantage d'un agrégateur est l'uniformisation des données. Mais impossible de rapattrier du contenu depuis le site de la BBC. Tout se fait en éditant les widgets de la page d'accueil, et c'est vraiment dommage. Il n'y a absolument aucune intéraction dans ce sens là.

La seconde chose que j'aurai à reprocher à cette page d'accueil (bien qu'en version beta) est le fait qu'on ne peut pas s'inscrire. A l'origine ça ne semble pas être un mal en soi, si on peut s'en passer, c'est même un mieux, mais pas dans toutes les circonstances. Ici, nous avons à faire à un produit de type page d'accueil personnalisable. Or si on personnalise sa page, elle est sauvegardée via un cookie. Ce qui fait que si pour une raison X ou Y vous perdez votre cookie (plantage inopiné du navigateur, reformatage, effacement de traces, etc.), il vous est impossible de récupérer votre page comme vous l'aviez configuré. Un comble! De plus, il est impossible d'ajouter du contenu externe, provenant d'un flux RSS ou Atom. Tout ceci n'est pas très web 2.0, comme j'ai pu le lire sur certains blogs!

Alors je tire à peu près le même constat que celui de Michaël Arrington sur My Times: Oui, ces pages peuvent sensibiliser et amener l'utilisateur vers des pages personnalisables, mais les pages personnalisables des sites de presse sont vraiment très limitées, celle de la BBC encore plus! Je pense sincèrement qu'un Univers Netvibes, comme l'a fait le Figaro, ou un widget iGoogle ou encore un widget premium Netvibes auraient été de bien meilleurs choix.

Note: oui, je sais c'est qu'un produit beta, faut que je me calme ;)