Technology makes life better. C'est un peu ma baseline, un peu comme le Don't be famous be useful de Cédric. Je viens à peine de lire le billet intitulé Is technology making life better? chez ReadWriteWeb. Le billet est, comme sur la plupart des gros blogs américains, très intéressant, et oppose deux points de vue.

D'un côté, nous avons le point de vue de Richard Szafranski, qui nous dit que la technologie nous complique la vie. En effet, ce dernier décrie l'information overload qui est dû aux nouvelles technologies. Il y explique qu'il doit lire 600 mails par jour, que Google lui fournit 254 millions de résultats sur le mot clé "Pottery", etc. Pour résumer, Richard Szafranski nous dit que les nouvelles technologies nous complexifient la vie.

De l'autre côté, John Maeda, tient le discours inverse. Selon lui les nouvelles technologies amènent un gain de temps, et permettent d'être plus productif, et nous permettent de profiter de ce temps gagné à d'autres activités.

Un débat donc assez récurrent dans le monde des nouvelles technologies, et pourtant les deux théories sont louables. J'irai même jusqu'à dire que c'est la rançon de la gloire. Car en effet, si Maeda nous dit que l'on gagne du temps, il faut être conscient que l'on ne le passe pas à d'autres activités, et de ce fait, même si nous sommes plus productifs, nous travaillons toujours autant de temps. Pour cette raison, Szafranski reçoit beaucoup plus d'e-mails.

Bien sûr, il y a de l'information overload et de la redondance, c'est indéniable, mais des gens y travaillent. Je pense notamment à des gens comme Jason Calacanis et son moteur de recherche Mahalo, et même tous les moteurs de recherche people powered.

Me concernant, je reste évidemment fidèle à ma baseline, je suis intimement persuadé et convaincu que les nouvelles technologies nous rendent la vie plus simple et plus facile. Pour prendre les mêmes exemples que Szafranski, l'avènement de l'e-mail a été une vraie révolution. L'e-mail et les technologies de l'information en général nous ont permis d'accroitre la communication, que ce soit en entreprise ou pour une utilisation plus personnelle, et par un effet de dominos, d'améliorer notre niveau de vie. Et ce n'est pas le seul exemple, il y en a encore des tas d'autres qui ne feraient que confirmer ce que je dis. D'ailleurs, cette petite réflexion me rappelle le titre d'une chanson d'Hocus Pocus intitulée Comment on faisait avant?