Certains savent que je suis en Master 2 à l'Université Toulouse 1 en Ingénierie et Gestion des Systèmes d'Information. On nous parle donc souvent de décisions, de choix à effectuer, de réutilisation, d'ergonomie, de standards, de qualité, etc. Je ne cite que ces points car ce sont ceux que je vais aborder dans ce billet.

En tant que webmaster de formation, je suis extrêmement déçu de la gestion de notre agenda. Pour tout vous dire, la gestion du planning de mon Master, qui s'effectue sur le web. Le choix effectué par l'équipe administrative (c'est à dire très certainement les directeurs de formation et la directrice de l'UFR) s'est porté sur un service nommé Calendars.net. Une décision qui m'étonne beaucoup, si vous visitez le site vous comprendrez certainement pourquoi (c'est vraiment très très moche). Et afin de vous éviter de créer un calendrier pour vous rendre compte de l'horreur à laquelle mes camarades et moi avons à faire, voici un petit screenshot fait par mes soins...

Planning M2 IGSI

Alors, vous me permettrez de raler un peu, car je trouve ça extrêmement moche et anti-ergonomique! Vous remarquerez que les cours annulés sont en rouge, de la même couleurs que les examens. Il me semble que dans la majorité des sites web que j'ai pu voir l'annulation d'un élément est plutôt représentée par un grisage du texte. Associer des couleurs de fond est peut-être une bonne idée, à condition que chaque matière ait sa propre couleur, ainsi que des nuances de cette même couleur pour les TP ainsi que les partiels (mais à vrai dire, ce n'est même pas important d'avoir des couleurs de fond tant que l'ensemble reste lisible).

Au niveau standards, je noterai que le site n'est pas valide HTML pour deux sous! Pour preuve, voici la fin du fichier (quelqu'un qui a de petites notions en HTML comprendra)...

(...) </body><head><META HTTP-EQUIV="PRAGMA" CONTENT="NO-CACHE"></head></html>

Une vraie hérésie, c'est peut-être bien la première fois que je vois une balise <head> après une balise <body>... Atterrant (y'a-t-il un autre mot?)!

Un autre point important (pour moi peut-être plus que pour mes camarades): impossible d'exporter ce calendrier ou de pouvoir y souscrire sous Outlook, un portable, un iPod, ou encore iCal pour les Mac users. J'entendais mon prof d'Urbanisation parler il y a quelques jours de formats pivots d'échange basés sur des standards ouverts (tels que XML ou autre)... Ici il n'y a pas moyen d'exporter au format iCalendar ou un export XML. Impossible de s'abonner, ce qui fait que nous sommes condamnés à utiliser Calendars...

Dernier point et non des moindres, il semblerait que le site subisse des downtimes assez conséquents (à l'heure où j'écris ce billet Calendars.net est down et il est impossible d'y accéder). Vous conviendrez que ce n'est pas vraiment pratique à 8h du matin pour savoir dans quelle salle on a cours.

J'avais envoyé un e-mail en début d'année pour demander s'il était possible d'utiliser une solution plus moderne, mais elle est restée sans réponse. L'utilisation de Calendars est une décision incompréhensible pour ma part. Pourtant il existe bon nombre de solutions qui sont bien meilleures et beaucoup plus intéressantes en termes de fonctionnalités, à commencer par Google Calendar dont l'URL publique (très complexe) pourrait être couplée à un outil pour raccourcir les URL (par exemple Fon.gs), et je vous passe les autres outils moins connus mais tout aussi intéressants!

Deux ans déjà à utiliser Calendars.net quotidiennement...