Woridmi

Christophe dresse un petit panel des Woridmiens qui ont bien voulu participer au Buzz blogosphérique. Essayons d'analyser un peu la situation...

D'abord un petit bilan pour moi s'impose:

  • +10 authority sur technorati (rank passé de 500 000 à 280 000)
  • 8 commentaires
  • 1 rétrolien
  • Bizarrement, ma page n'est pas indexée par Google, qui a référencé tout de même 133 pages

Côté points positifs, mon blog va monter dans les divers classements du genre technorati et Wikio (Wikio étant décalé nous ne verrons le résultat qu'en septembre), ce qui est un bon point. Deuxième bon point, le nombre de commentaires et de rétroliens va (et a déjà) faire augmenter mes visites (du moins pour hier). Et je pense qu'il en va de même pour tous les blogs qui ont joué le jeu.

Ceci étant dit, je regrette fortement (et c'est même un problème plus général au blogging) que l'effet de Buzz ne pousse pas plus les internautes à aller plus loin dans le blog qu'ils visitent. Bon je l'avoue Wordimi n'était pas non plus THE Buzz hyper révolutionnaire et intéressant, mais je constate qu'environ 10% seulement des visiteurs ont eu le cran de visiter la page d'accueil de mon blog, ou une autre page interne. 90% en sont partis directement, et c'est peut être dommage! Je ne sais pas si c'est pareil pour les autres blogs. Me concernant j'ai toujours l'habitude de surfer quelques pages sur un blog quand un article m'intéresse, celà permet de me donner une idée du contenu et éventuellement de m'inscrire aux flux RSS.

Voilà donc la chronique d'un Buzz inutile mais rigolo (et un tout petit coup de gueule) sur un blog qui a connu le "Woridmi Effect"!