Comme vous le savez, j'étais hier soir à la soirée Blog sur Garonne spécial Noël.

Le père Noël est passé et m'a amené un cadeau: Le cahier de gribouillages pour adultes qui s'ennuient au bureau, je trouve ça super sympa (surtout qu'en ce moment en cours c'est pas le temps qui va me manquer pour remplir ce cahier). J'aimerais beaucoup remercier la personne qui est l'auteur du cadeau, mais j'avoue avoir complètement oublié son nom, alors si tu passes par là... N'hésites pas à me le rappeler! L'horloge que j'avais apporté a quant à elle été gagnée par Fred (un vrai toulousain dans l'ame, apparement, car il y parle entre autre de Toulouse, et est hébergé par une plateforme de blogs toulousaine). Outre la redistribution de cadeaux, Alain (CinéTribulations) nous a malgré son absence offert une place de cinéma à chacun, même aux inconnus comme moi (je l'en remercie), et nous avons tous eu droit à un single de "La marche des tongs" (j'écouterai et je vous raconterai).

Pour en revenir à la soirée j'ai passé un excellent moment à rencontrer ces blogueurs toulousains, à commencer par les organisateurs: Cédric, Maxime, et Benoît, qui sont tous les trois très accueillants et sympathiques. J'ai enfin eu l'occasion de rencontrer Nonepsed'Alpha-Geek (blog sur lequel je suis blogueur occasionnel), mais aussi sa soeur Julie (Violetine) accompagnée de son copain Matthieu (Ceci dit...).

Comme me le faisait remarquer Cédric, l'ambiance est nettement différente de Blogueur du Sud où j'étais samedi dernier, le cadre est ici plus intimiste et familial (ça ne veut pas dire que c'est mieux ou moins bien pour autant, que personne ne se vexe!). Je n'ai malheureusement pas pu échanger avec tout le monde, mais je serai ravi de rencontrer d'autres blogueurs à la prochaine Blog sur Garonne! D'ailleurs, en parlant de ça, je serai présent à la prochaine, peut-être avec une blogueuse avignonnaise? (si les dates concordent)

Note: je m'excuse pour mon petit retard (ce n'est rien comparé à d'autres ^^), mais l'achat d'un nabaztag pour un geeket comme moi, ça ne pouvait pas attendre :)